vendredi 18 décembre 2015

Alice McDermott - Someone

Editeur : Quai Voltaire - Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Cécile Arnaud - Date de parution : Août 2015 - 265 pages à lire! 

Etats-Unis, New-York, Brooklyn, 1930. Fille d’irlandais, Marie passe son temps à jouer avec ses amis dans son quartier où tout ce qui se passe fait figure d’événement : la mort d’un voisin, les naissances. Son frère Gabe plus âgé qu’elle se destine à devenir prêtre. Les années passent, Marie découvre les peines de coeur. C’est une jeune fille quelconque qui ne cherche pas spécifiquement le bonheur, qui subit ou accepte les évènements qui vont la marquer. Marie raconte sa vie à différents âges et ce qui est lié : l’enfance, la mort de son père, la renoncement de frère à sa vocation, son travail, son mari, la naissance de son premier enfant où elle a failli perdre la vie, sa myopie invalidante qui la rendra presqu’aveugle, la vieillesse, le veuvage. Et elle le décrit avec ces petits détails, ses souvenirs.

Un parcours de femme et de son entourage (famille ou voisins) écrit sans fioritures et avec une justesse incroyable mais aussi ce qui fait justement la vie avec ses hauts et ses bas. C'est tout simplement beau, de cette beauté qui laisse une trace et avec elle un sentiment d’avoir eu une lecture marquante. 

Debout, à une extrémité de a table, mon frère s'était lancé dans un grand discours, pendant que ma mère remplissait les assiettes. Nous étions assises toutes les deux, la tête levée vers lui. C'était là le langage des hommes timides, me dis-je, des hommes trop seuls avec leurs lectures et leurs idées - sur la politique, la guerre, les pays lointains, les tyrans. Des hommes qui préféraient enfouir la tête là-dedans plutôt que de voir le simple chagrin d'amour d'une femme.

 La chaleur, un rappel de ce que j'avais entrevu lors de l'agonie de mon père, mais que, sans l'avoir prévu ni voulu, j'avais réussi à oublier : les jours ordinaires étaient un voile, un pan de tissu fin qui faussait le regard.

10 commentaires:

Alex a dit…

Je suis ravie de votre commentaire. Ce livre m'a été offert la semaine dernière...je n'en avais pas entendu parler...il sera dans mes lectures prioritaires...très bonne journée à vous !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Je vais me résoudre à le lire, au vue des avis positifs qui fleurissent.

Aifelle a dit…

Une histoire qui a tout pour me plaire ; je le note.

Clara a dit…

@ Alex : bonne lecture ! la personne qui te l'a offert a bon goût..

@ Alex @ Aifelle : oui, il faut le lire!

Valérie G a dit…

Je vais le lire bientôt, mes élèves le reçoivent pour le Prix Elle des lycéennes.

Nicole G a dit…

Ce que j'en lis me fait beaucoup penser à Academy Street de Mary Costello... Il y a des similitudes ou bien est-ce complètement autre chose ? Jusqu'à présent j'ai hésité à cause de ça, j'ai beaucoup aimé Academy Street mais pas forcément envie de relire le même livre. Qu'en penses-tu ?

Clara a dit…

@ Nicole : ce sont deux vies qui peuvent en effet se ressembler ( deux femmes sans une vie trépidante) mais je n'ai pas eu du tout l'impression de lire le même livre.

tant qu'il y aura des livres a dit…

Tentant. Je le note !

zazy a dit…

Tentant

Clara a dit…

@ Tant qu'il y aura des livres @ Zazy : :))))

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...