dimanche 5 avril 2015

Liza Klausmann-Tiger House

Editeur : JC Lattès - Traduit de l’anglais par Sabine Boulongne - Date de parution : Mars 2015 - 406 pages très bien menées ! 

Les cousines Nick et Helena ont passé tous les étés depuis l'enfance à Tiger House la maison familiale sur l’île de Martha’s Vineyard au large du Cap Cod. Septembre 1945 : la Seconde Guerre mondiale se termine et Hugues le mari de Nick va enfin rentrer. Veuve, Helena est sur le point de remarier avec Avery. Nick et Helena sont deux jeunes femmes qui croient au bonheur et possèdent encore une certaine insouciance. Même si Hugues accompagné de Nick va servir son pays en Floride et qu'Helena va rejoindre Avery à Hollywood, les deux cousines  se promettent de passer encore tous les été ensemble comme avant.

Nick découvre la vie de femme mariée. Hugues est devenu distant depuis la guerre. Elle cherche à devenir une femme d'intérieur irréprochable pour combler son ennui. Avery cherche à réaliser un film sur une actrice qu'il a idolâtrée. Il a menti à Helena en lui faisant croire qu'il avait poste bien placé dans le monde du cinéma mais il court après l'argent.
Dans ce roman non linéaire, on retrouve Nick,  Hugues et leur fille Daisy  en 1959 à Tiger House. Helena et son fils Ed y sont également. Daisy à l'aube de l'adolescence aime jouer au tennis et est très proche de son père. Ed un peu plus jeune qu'elle s'isole souvent. Peu bavard, il observe les gens et son entourage. Sa tante et sa mère se taisent quand elles discutent d'Avery et qu'elles le voit s'approcher. Ce même été, une jeune femme est retrouvée morte par Ed et Helena. Nick aime recevoir, donner des fêtes tandis qu'Helena est toujours plongée dans une certaine tourmente.
L'histoire est racontée par Nick, Daisy, Helena, Hugues et Ed. Chaque récit permet d'avancer dans la trame (on se retrouve au moment où Daisy va bientôt se marier) mais également  d'avoir un point de vue différent sur une même situation vécue. Et les personnalités, les failles apparaissent. Le couple de Nick et Hugues est-il si solide? Nick a t-elle toujours voulu le bien d'Helena et la protéger d'Avery ou alors est-ce pour se donner bonne conscience ? Pourquoi le futur mari de Daisy est-il si proche de Nick? Hugues est-il un mari si parfait, pourquoi Ed fourre  toujours son nez partout et semble savoir bien des choses?

Avec beaucoup de subtilité et de suspense, les éléments du puzzle se mettent en place. L'auteure sait habilement par la biais des cinq récits nous donner des fausses impressions les personnages mais toute la vérité aussi dure ou humiliante qu'elle puisse l'être n'est dévoilée qu'à la fin. Vous l'aurez compris, pas de happy end !
Un premier roman parfaitement construit où Liza Klausmann décortique la psychologie de ses personnages à travers le temps et où l'ambiance est palpable. On ressent  aussi bien la chaleur des étés que la tension entre deux personnes.
Encore une auteure à suivre sans oublier une traduction de qualité! 

- Le mariage est un refuge, dit Helena à voix basse. Tu ne seras plus jamais seule.

7 commentaires:

keisha a dit…

Le genre de roman qui me plait!!!

Clara a dit…

@ Keisha : tout à fait !

Irrégulière a dit…

Pourquoi pas...

Asphodèle a dit…

L'époque, le lieu et l'absence de happy end pourraient me plaire, je note (tsss) !!! ;) Joyeuses pâques Clara et bonne lecture pendant cette déconnexion salutaire ! :D

tant qu'il y aura des livres a dit…

Je crois bien que ça pourrait me plaire, je note.

Aifelle a dit…

Comme celles qui m'ont précédée, il peut m'intéresser, je note.

zazy a dit…

Je note également.
Je note aussi que, souvent, lorsque je passe chez toi, je note des livres... Comment vais-je m'en sortir, je n'arriverai jamais à tous les lire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...