jeudi 16 avril 2015

Fannie Flagg - La dernière réunion des filles de la station-service

Éditeur : Le Cherche Midi - Traduit de l'anglais ( Etats-Unis) par Jean-Luc Piningre- Date de parution : Avril 2015 - 461 pages pleines de vitalité ! 

A Point Clear une petit ville de l'Alabama, Sookie Poole âgée cinquante-neuf ans vient de marier ses ses filles en peu de temps. Mais point de repos car elle doit toujours obéir aux caprices sa mère Lenore et réparer ses extravagances. Depuis son enfance, sa mère s'est montrée toujours très et trop exigeante envers elle. Mais la vie de Sookie bascule. En ouvrant le courrier de sa mère, elle découvre qu'elle a été adoptée. Sa mère qui ne cesse de de louer les exploits de la famille Simmons et leur pedigree lui a toujours menti. Elle est née d'une mère au nom polonais et d'un père inconnu dans le Wisconsin et a soixante ans ! Son mari Earle lui conseille de chercher à en savoir plus sur sa mère biologique. Effondrée, se sentant " personne", en colère contre Lenore, Sookie ne sait pas quoi faire.

En parallèle, ce roman raconte l'arrivée de de la famille polonaise Jurdabralinski aux Etats-Unis et comment au fil des années, à force de travail, le père a ouvert une station-service. Mais malade, il doit se soigner et son fil s'engage dans l'armée avec la guerre. Fritzi l'aînée des filles décide qu'avec ses soeurs,  elles peuvent s'occuper de la station-service et c'est un succès. Contaminée par le virus du vol, en pleine guerre, elle devient une WASP et entraîne ses soeurs avec elle.
Tout en suivant les questions légitimes de Sookie, ses différents ressentis (colère, acceptation) par rapport à son adoption et ses recherches, on découvre l'histoire de ces jeunes femmes qui aux Etats-Unis durant la Seconde Guerre mondiale furent les premières guerre à piloter des avions. 

Un roman avec de l'humour, de la tendresse et des personnages aux caractères bien trempés où Fannie Flagg rend un bel hommage à ces femmes pilotes qui auront attendu 1977 pour être officiellement reconnues sous la présidence de Jimmy Carter. Sans oublier la reconstruction de soi, les origines qui peuvent vous réduire à un carcan ou vous ouvrir l'esprit.
Un livre plein de vitalité qui fait du bien, touchant et qui se lit tout seul !

Lu de cette auteure : Miss Alabama et ses petits secrets
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...