samedi 7 mars 2015

Holly Goddard Jones - Kentucky Song

Éditeur : Albin Michel- Traduit de l'américain par Hélène Fournier - Date de parution : Février 2015 - 478 pages de plaisir ! 

A Mora dans le Kentucky, une jeune femme disparaît. Sa soeur Susanna professeur au collège est la première à s'en inquiéter. Car il faut dire que Ronnie a la réputation d'être une fêtarde, une ancienne droguée qui aime l'alcool. Susanna prend la décision de contacter  la police contre l'avis de son mari qui n'a jamais aimé sa soeur.

Au fil des chapitres, on découvre une galerie de personnages qui sont tous reliés de près ou de loin à la disparition de Ronnie. Wyatt un ouvrier englué dans sa solitude à qui ses collègues plus jeunes jouent de sales tours et le surnomment bouboule sans qu'il ne se fâche. Emily une adolescente réservée surprotégée pas ses parents qui a du mal à s'intégrer au monde réel. Christopher un autre adolescent d'une classe sociale privilégiée ou encore Tony le policier noir qui était voué à une carrière de sportif.
Ce n'est pas le dénouement de l'intrigue qui importe dans ce roman, c'est comment la disparition de Ronnie va révéler des failles ou des faces insoupçonnées chez les personnages. Car si les habitants de Roma semblent avoir enterré leurs rêves, Ronnie était une femme libre contrairement à eux. Et l'auteure excelle à nous décrire ces vies à l'apparence banale, à creuser la personnalité de chacun. Sans excès mais avec une justesse incroyable.

Un grand plaisir de lecture sur lequel je n'en dis pas trop pour que, vous aussi, vous soyez pris dans les filets d'Holly Goddard Jones ! A noter le travail de traduction qui sait rendre à merveille l'ambiance de ce roman.

Le billet de Cathulu

Lu de cette auteure : Une fille bien
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...