mardi 3 février 2015

Mathieu Belezi - Un faux pas dans la vie d'Emma Picard

Éditeur : Flammarion - Date de parution : Janvier 2015 - 256 pages bouleversantes !

Fin des 1860. Emma Picard se voit offrir par le gouvernement français vingt hectares en Algérie. L'homme derrière son bureau lui décrit l'Algérie comme un pays d'abondances. Cette veuve quarantaine mère de quatre fils ne refuse pas et traverse la Méditerranée avec ses fils.  Les terres se situent entre Mascara et Sidi Bel Abbès.

Emma raconte à son Léon le seul fils qu'il lui reste ces années de labeur, de peines, de douleur. Et elle lui rappelle comment ils n'ont pas ménagé leurs peines aidés par Makika qui travaillait pour les anciens colons de cette ferme avant eux. Vingt hectares d'une terre aride aux entrailles stériles et il faut aller chercher l'eau à dos d'âne très loin. Ils défrichent, sèment, espérant des récoltes prometteuses. Comme d'autres colons arrivés avant eux et comme ceux qui continuent chaque semaine d'arriver de France car l'Algérie est une colonie de peuplement. Mais le fonctionnaire de l'état n'a dit aucun mot sur ce sujet. Il faudra affronter l'été caniculaire où animaux et cultures mourront, les sauterelles qui anéantiront tout, les maladies, l'hiver.
Emma doute, se sent dupée mais elle doit continuer à se battre contre cette terre. Et ils le font malgré les ventres tenaillés par la faim. La dysenterie emporte un de ses fils et l'argent manque. Qu'ont-ils fait pour mériter cela? Elle renie son Dieu de lui infliger tant de souffrances malgré les bonnes paroles du curé.
Son monologue est un cri, elle se reproche d'avoir entraîné ses fils dans cette descente aux enfers, d'avoir cru à ce qu'on lui promettait.  Et les dernières pages où la colère côtoie la folie engendrée par le désespoir et la culpabilité de mère font affreusement mal.

A travers Emma Picard, Mathieu Belezi nous raconte un pan peu glorieux de l'histoire de France. Des hommes et des femmes trompées et sacrifiés au nom de la colonisation à qui il rend hommage.
Un roman bouleversant qui jamais ne verse dans les excès mais explore très justement les pensées d'Emma. A lire absolument ! 

Oui fautes il y a, dans la mesure où je n'ai pas su comprendre que je n'avais rien à faire sur ces terres africaines, rien à conquérir, rien à construire, rien à espérer, surtout pas une vie meilleure, car l'Algérie était bien incapable de m'offrir quoi que ce soit.

13 commentaires:

Moka a dit…

Curieuse de lire ce texte...

Jérôme a dit…

Il vient d'arriver à la maison et je suis absolument certain que je vais l'apprécier !

Aifelle a dit…

Je laissé passer le roman précédent, je vais essayer de ne pas rater celui-là.

Clara a dit…

@ Moka : un livre dont on parle peu et c'est vraiment dommage...

@ Jérôme : tu vas aimer , oui !!!!

@ Aifelle : oui !!!! il faut que je me procure les précédents .

tant qu'il y aura des livres a dit…

Je note. Et ma PAL s'allonge, s'allonge...

Alex Mot-à-Mots a dit…

Il a l'air d'offrir un point d vue intéressant sur ce sujet.

Jostein a dit…

Je ne sais plus où je l'avais déjà repéré. Mais, avec une mention "à lire absolument", je ne résiste pas

Clara a dit…

@ Tant qu'il y a aura des livres : l'inverse serait dramatique !

@ Alex : oui, très !

@ Jostein : un livre très fort !

Nadael a dit…

Très tentant! Je note!

Clara a dit…

@ Nadael : et j'ai acheté depuis d'autres livres qui ont l'air aussi forts que celui-ci !

zazy a dit…

Hou la la, je le note, je suis très intéressée et ton commentaire est très tentateur

Louise a dit…

Comme toi j'ai trouvé cette histoire bouleversante. Je pensais naïvement que tous les colons étaient riches avec de grosses exploitations. Jamais je n'ai lu de telles choses dans les livres d'histoire. Il faut qu'il soit lu par les Français et les Algériens. Instructif, avec une écriture peu commune. J'espère qu'on le verra de plus en plus sur les blogs.

Clara a dit…

@ Louise : je pensais pareil avant de lire ce roman... et pourvu qu'o continue d'en parler !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...