mardi 30 décembre 2014

Léonor de Récondo - Pietra Viva

Éditeur : Sabine Wespieser - Date de parution : 2013 - 225 belles pages !

1505. Sculpteur reconnu pour son talent, Michelangelo doit faire face à la mort de son ami le jeune moine Andrea à la beauté parfaite. Alors que le pape Jules II lui a commandé la construction de son futur tombeau, il quitte Rome pour se rendre à Carrare en Toscane là où sont extraits les blocs de pierre de marbre. Hanté par le décès de son ami, Michelangelo est un homme bouleversé en proie à des questionnements.

Mais le sculpteur se montre hautain voire arrogant. La pierre, le minéral, la création lui procurent la sérénité. Comment cet homme de génie en est-il arrivé à barricader son coeur ? La simplicité des carriers, la folie douce de Cavallino et Michele un jeune garçon de six ans qui vient de perdre sa mère vont creuser une faille dans son armure. Et cet enfant sans le savoir ouvre la boîte des souvenirs qu'il croyait avoir définitivement oubliés. Michelangelo se métamorphose peu à peu et laisse les émotions le reconquérir. L'art, la création et l'humanité sont conciliées. Le Michelangelo tiraillé  laissera place à un homme qui s'accepte.

Ce roman est tout simplement beau ! On se laisse porter par l'écriture poétique et ciselée de Léonor de Récondo...  Rien à redire !

Finir, polir, tout cela n'a plus d'importance. Ce qui compte, c'est ce lien nouveau entre son esprit et la matière, entre ceux qui grouillent en lui et la pierre. Il ne veut plus les entraves de sa maîtrise,ne plus être l'arbitre, simplement dégrossir le marbre afin que s'en échappe le premier souffle. Son esprit humain doit céder de la volonté minérale. Il ne matera plus la foule qui peuple son imagination.

Merci Antigone ! Hélène en a parlé aussi récemment

Lu de cette auteure : Rêves oubliés
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...