lundi 13 octobre 2014

Gaëlle Josse - Le dernier gardien d'Ellis Island

Éditeur : Noir sur blanc - Date de parution : Septembre 2014 - 167 pages et un arc-en-ciel d'émotions !

Novembre 1954, Ellis Island va fermer ses portes définitivement dans quelques jours. Un lieu qui a vu des des millions d'hommes et de femmes venus chercher le rêve américain. Autant d'étrangers qui devaient y transiter avant le verdict final : admis sur le sol américain ou rejetés. John Mitchell le dernier gardien d'Ellis Island est encore sur l'île. Les bâtiments gardent la trace de ces migrants, jeunes ou plus âgés, fatigués mais espérant qu'ils pourront débuter une nouvelle vie.

Et John Mitchell se souvient et écrit dans son journal. De son arrivée sur l'île où il a passé en tout quarante années. De simple gardien, il est passé directeur. Le bonheur de trop courte durée avec sa femme Liz rencontrée sur l'île et qui y mourut. Puis sa relation ambiguë avec Nella une jeune sarde. Un homme dont la conscience n'est pas tranquille. Et il revient sur tous ces hommes et ces femmes avec les procédures établies par les services d'immigration : les questions posées, l'examen médical et l'appréhension de la sentence. Des familles qui seront déchirées, refoulées ou admises. Un directeur qui applique les règles et l'homme qui paraissait froid, distant nous apparait sous une autre facette. Celle d'un être humain avec ses émotions et ses failles et qui a commis des erreurs.
Gaëlle Josse nous offre un très beau livre sur l'exil et rend hommage à tous les migrants avec finesse et sensibilité. Sans pathos et en leur rendant une dignité souvent oubliée... 

Oui, c'est par la mer que tout est arrivé, par ces bateaux remplis de miséreux tassés comme du bétail dans des entrepôts immondes d'où ils émergeaient, sidérés, engourdis et vacillants, à la rencontre de leurs rêves et de leurs espoirs. Je les revois. On parle toutes les langues ici. C'est une nouvelle Babel, mais tronquée, arasée, arrêtée dans son élan et fixée au sol. Une Babel après son anéantissement par le Dieu de la Genèse, une Babel de la désolation, du dispersement et du retour de chacun à sa langue originelle.

Beaucoup de billets sur ce livre aussi je vous us renvoie à Babelio  et à Libfly.

Lu de cette auteure : Les heures silencieuses - Noces de neige - Nos vies désaccordées

13 commentaires:

Aifelle a dit…

Celui-là, je vais le lire, c'est sûr.

Dominique a dit…

je l'ai lu sans déplaisir mais aussi sans passion je n'ai pas adhéré à l'histoire dommage

Clara a dit…

@ Dominique : ah dommage, au contraire j'ai plongé dedans !

Clara a dit…

@ Aifelle : un bon choix!

Yv a dit…

J'ai bien aimé, tant le côté historique que le personnage de John Mitchell. le premier que je lisais de l'auteure

antigone a dit…

Je n'ai rien lu encore de cette auteure, je crois que j'avais noté "nos vies désaccordées"... à suivre. ;)

gambadou a dit…

Je ne connais pas cet auteur, mais ce titre me tente bigrement !

Asphodèle a dit…

Moi c'est mon troisième coup de coeur avec Gaëlle Josse, elle est faite pour moi ! J'ai adoré ce dernier opus (billet à venir)... Un beau portrait d'homme, ce qui est rare...

Yannick a dit…

Drôle de coïncidence en reprenant la lecture du blog, je découvre les deux livres de cette maison d'éditions toute jeune, découverte par un coup de coeur de libraire à Lyon lors d'un séjour. J'ai adoré celui-ci. Puissant et mettant en jeu des forces telluriques bienvenues après ma lecture très récente du "Eldorado" de Laurent Gaude. L'autre livre m'attend sagement sur un coin de ma bibliothèque.
Je lis en ce moment le deuxième roman de Sylvia Avallone.

Clara a dit…

@ Yv : ah oui ? Tu peux continuer avec les heures silencieuses !

@ Antigone : celui-ci et les heures silencieuse te plairaient !

@ Gambadou : oui, il est à lire!

@ Asphodèle : j'avais moins aimé son précédent roman Nos vies désaccordées

@ Yannick : bonjour Yannick, on se suit côté lectures ( les conseils des libraires sont une chance) ! A bientôt

Alex Mot-à-Mots a dit…

Une lecture qui me tente de plus en plus.

Karine:) a dit…

Je me suis documentée il y a peu sur Ellis Island (en plus de l'avoir visitée)... du coup c'est officiel que ça m'intéresse.

Galéa sous les galets a dit…

Je le lorgne depuis la rentrée mais voilà, j'i peur d'être déçue car une amie professeur d'anglais l'a trouvé très superficiel, ça m'a refroidit....

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...