jeudi 31 juillet 2014

Eric Fottorino - Chevrotine

Éditeur : Gallimard - Date de parution : Mai 2014 - 181 pages saisissantes ! 

Alcide Chapireau avait tout pour être heureux même s'il ne roulait pas sur l'or. Une vie simple avec sa femme Nélie et ses deux garçons. Mais la maladie a emporté trop vite et sans crier gare celle qu'il aimait. Devenu veuf, ce producteur et vendeur d'huitres sur la côte rochelaise rencontre Laura. Gaie, souriante, mère d'un garçon, elle souffle à nouveau le bonheur dans la vie de Chapireau. Tout pourrait laisser croire que cette façade dorée sera éternelle mais Laura  change petit à petit. Ou plutôt montre son vrai visage.

Manipulatrice et complexe, ange devenant sorcière, elle ne supporte plus les fils de Chapireau. Ce dernier croit encore à l'image d'une nouvelle famille  surtout que Laura lui a donné une fille. Il s'attache à cette pensée comme à une bouée de sauvetage. Mais ses fils partent en pension car il n'a pas su dire non à Laura. Des espoirs aux doutes, de l'éloignement de ses fils aux regrets, de l'amour  à la gangrène insidieuse distillée par Laura,  Chapireau homme malheureux se noie dans une situation de plus en plus invivable.

Le roman s'ouvre sur Chapireau vingt ans plus tard écrivant une lettre à sa fille où il avoue le meurtre de Laura. On découvre sa vie devenue un enfer, l'acte final qui l'aura plongé dans l'univers des damnés.
La tension qui se dégage de ce roman prend à la gorge. Sans se faire juge, Eric Fottorino nous plonge dans ce huis clos saisissant où  la relation père-enfants tient une place très importante. A lire !

Laura avait le secret du malheur parfait : ne jamais se sentir au bon endroit au bon moment avec la bonne personne.

Les billets de Micmelo (qui a aimé), d'Une Comète (qui a été déçue)

Lu de cet auteur : Caresse de rouge -L'homme qui m'aimait tout bas - Suite à un accident  grave de voyageur 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...