mardi 27 mai 2014

Anne Berest - Sagan 1954

Éditeur : Stock - Date de parution : Avril 2014 - 185 pages à découvrir !

Ce livre n'est pas une énième biographie sur Françoise Sagan en ce sens où il nous fait revivre quelques mois cruciaux de sa vie. Ceux d'avant la parution de Bonjour tristesse et ceux qui suivront immédiatement. Françoise Quoirez qui n'a pas encore dix-huit ans est  une jeune fille d'une bonne famille laquelle cède facilement à ses demandes et caprices. Son amie amie Florence Malraux l'encourage à écrire et Françoise passe un été à   Paris à coucher sur papier le livre qui changera son destin alors que sa famille profite des vacances. Le roman sera déposé dans trois maisons d'édition et au bout d'une dizaine de jours, Julliard la contactera. Le succès est immédiat et Françoise devient Françoise Sagan sans s'imaginer que ça y est, le public et le monde de l'édition se sont forgés une opinion à son sujet loin des codes de l'époque.

 "Mon livre prend une forme bizarre, entre roman, biographie et autofiction" : Anne Berest qui se sépare du père de sa fille accepte la demande de Denis Westhoff (le fils de Françoise Sagan) d'écrire sur Françoise Sagan. Se basant sur des faits précis elle ajoute une part de fiction mais aussi ses propres questionnements personnels. Elle veut se rapprocher de Sagan pour la faire renaître à travers ce livre. Et elle y parvient en nous faisant découvrir l'admiration de l'auteure pour Colette ou en nous rappelant la condition féminine de cette période.
Et même si les propres états d'âme d'Anne Berest ont gâché un peu mon plaisir, il ressort de ce livre une énergie contagieuse, une Françoise Sagan anti-conformiste, généreuse et voulant croquer la vie à pleines dents !

Merci à Babelio.
Lu d'Anne Berest : La fille de son père et de la grande Françoise Sagan : Des bleus à l’âme - Toxique - Un orage immobile
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...