mardi 11 mars 2014

Véronique Bizot - Ame qui vive

Éditeur : Actes Sud - Date de parution : Février 2014 - 110 pages savourées !

Quatre hommes vivent isolés dans la campagne. Notre narrateur est plongé dans un silence depuis l'incendie qui  a détruit en grande partie la maison de sa famille. Son frère habitant en Italie et beaucoup plus âgé est la seule famille qui lui reste. Il revient pour s'occuper de son jeune frère.

Fouks auteur de pièces de théâtre  a choisi l'isolement tout comme Montoya le dernier arrivé. La solitude dont ils s'en accompagnent fort bien est rompue par les visites. Ainsi les  trois maisons assez inhospitalières sont le théâtre d'échanges entre cette "famille" composée par ses habitants. Son frère, Fouks et Montoya veillent sur le narrateur  avec une bienveillance drapée dans de la pudeur. Si le narrateur n' a guère de souvenirs de ses parents, frères et soeurs, il observe avec minutie et écoute ce qui se dit quand tous se rencontrent dans l'une des maisons.

Véronique Bizot nous invite une fois de plus à sortir des sentiers battus des romans conventionnels. Les détails anodins de la vie racontés par le narrateur deviennent scintillants ou révèlent des facettes inattendues.  Sans oublier la place du pouvoir des livres, de la lecture et de l'art.

L'écriture de Véronique Bizot si élégante avec ses longues phrases étirées comme des rubans au charme magnétique émerveille une fois de plus, débride notre imagination et nos réflexions dans ce  roman comme placé comme hors du temps.
Si j'ai trouvé que le rythme s'accélérait un peu avant la fin, il n'empêche que j'ai savouré ce livre ! 

Et me venait à l'esprit que Fouks pouvait aussi bien être en train d'écrire un texte autour de notre endurance, ou de l'endurance humaine en général dont mon frère et loi lui offrions, à cette moindre échelle d'une petite privation nutritive, un spécimen irréprochable. Fouks prétendait en effet  que l'endurance humaine est pratiquement sans limites, l'humanité, comme, comme il avait fini par le comprendre, préférant tout endurer plutôt que d'affronter une liberté qu'au fond elle craint plus que tout.

Les billets d'Aifelle, Cathulu ( merciiii!), Cuné

Lu de cette auteure : Les sangliersMon couronnement -Un avenir

15 commentaires:

Aifelle a dit…

J'ai savouré cette lecture comme j'avais savouré les précédentes, j'adore son univers.

cathulu a dit…

Un univers romanesque vraiment particulier, oui !:)

Jostein a dit…

Un univers qu'il me faudrait découvrir. Le résumé et les premières pages ne m'avaient pas vraiment attirée mais je verrai plus tard.

Mirontaine a dit…

Je n'ai rien lu d'elle, je pense, à vérifier...

Mathylde a dit…

Je ne connais pas l'auteur non plus. L'illustration de la couverture est vraiment originale et intrigante !

luocine a dit…

désolée j'ai utilisé une mauvaise signature
je suis aussi la grand mère de Jules
mais tu me connais plus avec le blog Luocine
si tu peux enlever le précédent commentaire ça m'arrangerait.

Je te disais que je lirai certainement ce roman car j'aime cette auteure
Luocine

keisha a dit…

Rien à la bibli. Déjà repéré ce livre, tout de même (quelle couverture!)

Clara a dit…

@ Aifelle : elle possède un univers bien à elle ( souvent des personnages dans des lieux isolés, la solitude, la mélancolie, les relations avec autrui ).

@ Cathulu : on entre dan ces livres comme dans univers à part. Suspendu dans le temps.

@ Jostein : une écriture raffinée, élégante qu'il faut prendre le temps de lire.

@ Mirontaine : ce n'est pas mon préféré de cette auteure mais je l'ai savouré !

@ Mathylde : les couvertures d'Acte Sud sont très belles !

@ Luocine : j'aime les auteurs qui créent des univers bien à eux...

@ Keisha : tu l'as délà lu? je ne sais plus. La couverture dégage une puissance et interpelle !!!!

antigone a dit…

Il faudra que j'essaye celui-ci. Je n'ai pas été complètement séduite par "un avenir"...

Clara a dit…

@Antigone : je te conseillerai plus mon couronnement..

Kathel a dit…

Une auteure que je continuerai à lire après Un avenir et Mon couronnement, j'aime surtout son écriture !

Polina a dit…

Je n'ai rien lu de cet auteur, mais son univers a de bonnes chances de me plaire ! Merci pour le partage.

Galéa sous les galets a dit…

Je n'ai encore rien lu de Bizot, mais cet enthousiasme partagé donne vraiment envie...

sylire a dit…

Je n'ai jamais lu l'auteure. Mais il va falloir, visiblement !

zazy a dit…

Lu plusieurs commentaires allant dans ton sens. Je prévois une lecture lorsque je le trouverai et que j'aurai diminué ma PAL bibliothèque

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...