mardi 21 janvier 2014

Hubert Haddad - Théorie de la vilaine petite fille

Éditeur : Zulma - Date de parution: Janvier 2014 -  398 pages et une déception...

Nous sommes en 1838 à Hydesville dans l'État de New-York. La famille Fox y vit depuis peu dans une ferme. Kate âgée de onze est souvent réveillée par des bruits dans la maison, elle ne tarde pas à mettre sa soeur Maggie âgée de quinze ans dans la confidence. Les deux sœurs mettent au point un système simple pour communiquer avec cet esprit. Il se révèle être celle de l'ancien propriétaire de la maison et qui leur révèle y avoir été assassiné quinze ans plus tôt. Leur mère participe à ces mises en relation avec l'esprit et bientôt habitants de Hydesville et des environs, curieux se pressent dans la maison familiale. Leur sœur de vingt ans leur aînée Leah qui vit à Rochester voit l'occasion de se faire de l'argent et toute la famille la rejoint.

Les sœurs Fox vont devenir célèbres très vite. Leah organise des démonstrations où Kate et Maggie sont sur scène devant des foules. Scientifiques, médecins, gens de la bonne société veulent voir et surtout entendre l'esprit frapper par coups en réponse aux questions des soeurs. Le spiritisme voit le jour : certains deviennent des adeptes, des charlatans en profitent pour se faire passer comme médium. En quelques années, la petite entreprise dirigée par Leah est juteuse. On découvre la personnalité des soeurs, Kate qui semble avoir vraiment un don, Leah qui veut briller dans la haute société et Maggie qui ne peut rien sans Kate. Maggie et Kate deux enfants sorties de leur campagne et qui enchaînent tournée sur tournée. Mais après le succès, les soeurs connaîtront des vies bien tourmentées.

L'auteur n'oublie pas le contexte historique de l'époque et comment le spiritisme a divisé, créant un fossé dans son lit. Hélas, l'écriture d'Hubert Haddad prêche plus dans un style ampoulé qu'élégant et je me suis ennuyée.
Après un démarrage lent, je me me suis sentie engluée comme dans la lecture d'un précis sur le spiritualisme moderne anglo-saxon qui a vu le jour dans cette seconde moitié du XIXe siècle. Je n'ai pas réussi à cerner si Kate avait vraiment un don, à ressentir des émotions. Une déception....

Le billet de Kathel qui  a été également  déçue, Jostein et Yv sont plus enthousiastes.

Lu de cet auteur Vent printanier un  très beau recueil  de nouvelles.

21 commentaires:

Jostein a dit…

Je viens de finir Le peintre d'éventail. On retrouve ce même style très riche mais comme le livre est plus court on se disperse moins. Et le résultat final est très beau.

keisha a dit…

Kathel n'est pas emballée, toi non plus, et le sujet ne m'attire pas, donc...

Yv a dit…

Tout à fait de l'avis contraire du tien, je trouve le style riche et élégant et point du tout ampoulé et conseille donc à tous de le lire partout où je passe. A bientôt

Aifelle a dit…

Les déceptions s'accumulent à propos de ce roman, mais je vois le commentaire d'Yv .. à essayer donc.

krol a dit…

J'aime l'écriture de Hubert Haddad ! Opium Poppy ou Vent printanier m'avait conquise. En revanche, j'ai moins accroché au Peintre d'éventail mais pas à cause de l'écriture. Je vais tenter celui-ci (un jour) pour me faire ma propre opinion.

Marilyne a dit…

J'aime quand on me confirme que j'ai eu raison de ne pas craquer. J'avais tellement aimé son " peintre d'éventail " et ses haïkus.

DF a dit…

Englué, dis-tu. C'est tout à fait mon impression après cette lecture, dont j'ai trouvé le début marécageux. Décidément, l'auteur fait tourner les tables, mais peine à faire tourner les têtes. Après, c'est vrai qu'il y a la richesse du style...

Eva Sherlev a dit…

dommage, le sujet était pourtant prometteur...

Dominique a dit…

A priori tu n'es pas la seule, il ne peut pas réussir à nous combler à tous les coups

Kathel a dit…

Je n'ai rien ressenti du tout à la lecture de ce livre... à part de l'ennui !

Alex Mot-à-Mots a dit…

Pourtant publié chez Zulma. Comme quoi, tout arrive.

zazy a dit…

Les deux livres lus de cet auteur m'ayant enchantés, je lirai celui-ci aussi. J'en ai également un troisième dans ma PAL

Anne a dit…

Pas attirée par le sujet non plus, ni par les billets très mitigés ! J'irai donc vers un roman plus ancien de l'auteur car je suis loin d'avoir découvert tout son univers.

Les causettes de Célestine a dit…

Je ne l'ai pas terminé, rien à faire, le style de Haddad ne fonctionne pas pour moi. Je ne me sens pas touchée, pas concernée, je ne rentre absolument pas dans le récit. J'avais eu le même problème avec "Le peintre d'éventail". Dommage.
Célestine

antigone a dit…

Ah ben mince ! Passons donc.

Midola a dit…

Moi qui me disait que je n'avais encore jamais lu cet auteur... eh bien, je vais attendre encore un peu du coup !

Valérie a dit…

Décidément, ce titre ne semble pas plaire. J'en choisirai un autre pour découvrir l'auteur.

cathulu a dit…

Commencé, abandonné, il n'a pas encore quitté ma pal.

luocine a dit…

encore un que je ne lirai, il y a trop de bons titres dans les blogs amis
Luocine

liliba a dit…

Ah dommage, parce que le sujet me tentait bien... et puis chez Zulma, en général, c'est plutôt bien... Et plus j'adore le titre !

Clara a dit…

@ Jostein : l'écriture élégante devient pompeuse, ronflante..

@ Keisha : oui...

@ Yv : on a le droit d'être en désaccord:)

@ Aifelle :@ Krol : à chacun de de faire sa propre idée...

@ Marilyne; par contre je lirai le peintre d'éventail !

@ DF : toi aussi !

@ Eva Sherlev : et oui...

@ Dominique : oui.. allez on lue pardonne:)

@ Kathel : beaucoup d'ennui même...

@ Alex : il est toujours édité chez Zulma.

@ Zazy : à chacun de se faire sa propre idée et donc de le lire..

@ Anne : Vent printanier est magnifique !

@ Les causettes de célestin : ah mince, je comptais de lire !

@ Antigone @ Midola @ Valérie @ Luocine @ Liliba : les avis sont très partagés !

@ Cathulu : j'ai failli plus d'une fois l'abandonner..

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...