lundi 16 décembre 2013

Thierry Guenez - Je ne suis jamais redescendu de cette montagne

Éditeur : Les 2 encres - Date de parution : Juillet 2013 - 459 pages et un livre hérisson ! 

Partir sac à dos avec des amis découvrir d’autres pays. Cette idée que nous avons tous eu un jour ou l’autre, Thierry Guenez l’a réalisée. Avec deux amis et la petite amie de l’un d’entre eux,  il se décident à partir pour l’Australie  un peu d’argent en poche. Le but étant de travailler sur place pour subvenir aux besoins élémentaires et de constituer une cagnotte pour continuer le voyage.

Ce livre m’a d’abord frappée par l’écriture. L’auteur ne nous livre pas qu’un simple récit de voyage avec des descriptions de paysages, les différences culturelles car il y intègre ses ressentis, ses pensées, des anecdotes, le tout avec une vraie et belle écriture.
De Sydney, les quatre amis rejoignent les terres plus profondes de l’Australie. Ils travaillent à à la cueillette de fruits pour gagner de l’argent mais très vite, l’amitié est mise à mal. Jean et sa petite amie font bande à part.Thierry et Régis restent soudés et décident de continuer ensemble l’aventure. La Tasmanie, la Nouvelle-Zélande et  des rencontres surprenantes. Certaines chaleureuses, d'autres moins. Il  y a aussi les petits boulots souvent pénibles et quelquefois le découragement, les remises en question quand ils ne trouvent pas de travail ou sont exploités par l’employeur, le manque d'argent qui les obligera à se rendre à la soupe populaire. Mais toujours l'optimisme reprend le dessus.

Ce voyage d’une année raconté avec sincérité est sans temps mort et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! J’ai aimé découvrir tous ces pays grâce à l’écriture de Thierry Guenez, ses expériences, l’enrichissement qu’il en a retenu. Un livre devenu hérisson !
 
C'est là que je comprends ce qui nous différencie. On peut voir la ville de deux façons. Comme moi je la vois, c'est-à-dire un rêve, un cimetière de projets, comme un recueil de romans que l'on dévore. Mais aussi on peut la voir comme son tatouage qui palpite au fond de l'âme - son identité.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...