vendredi 29 novembre 2013

Toine Heijmans - En mer


Éditeur : Christian Bourgois - Traduit du néerlandais par Danielle Losman - Date de parution : Août 2013 - 156 pages et un uppercut ! 

Lassé de son travail de commercial, Donald a pris un congé sabbatique de trois mois en accord avec sa direction. Il va pouvoir réaliser un rêve entretenu depuis longtemps : naviguer sur la mer du nord en solitaire. Partir du Danemark et rejoindre la Finlande. Pour la fin de son voyage, il a demandé à son épouse que leur fille Maria âgée de sept ans passe trois jours avec lui. Malgré des réticences, elle a accepté.

Après trois mois seul, ce sera trois jours entre un père et sa fille, trois jours sur un petit voilier et la mer. Donald a tout prévu et Maria se montre enthousiaste de ce séjour en mer avec son père. Balayer ainsi d’un revers de la main les doutes de sa femme, montrer à tous que la mer est accessible en étant prévoyant. Il s’imagine déjà son arrivée fier et gonflé de bonheur quand son épouse verra le petit voilier rouge accoster, la joie de Maria. Et surtout prouver qu’il est un bon père. Pourquoi vouloir le démontrer ? (et à partir de ce moment, là j’ai tourné de plus en plus en vite les pages). Tout se passe bien, ils se baignent même. Mais une tempête se prépare pour la nuit. Consciencieux, Donald vérifie sa position et la note scrupuleusement sur son carnet de bord. Il en fait de même avec le matériel. Maria dort dans la cabine alors qu’il reste debout. Ne pas s’endormir, surveiller, guetter. L’orage gronde, le vent s’est levé, le bateau est secoué. Donald va voir si Maria ne s'est pas réveillée mais la cabine est déserte.
Et là, je me suis prise une première claque ! Mais ce n’est pas fini, car la tension va en s’augmentant et quand on pense à une accalmie, deuxième claque !

Toine Heijmans joue avec nos nerfs de la première à la dernière ligne et nous laisse sonnés ! Ce roman sur la solitude, sur ce que c’est d’être père, sur le travail ( et les conséquences de la non reconnaissance), sur ce qui est bon ou mal pour un enfant ( et les choix des parents), sur la réalisation de soi, et donc ce livre écrit sans fioriture mais concision  nous embarque dans une odyssée psychologique haletante (et angoissante)! Mais attention au mal de terre une fois débarqué...

Merci à Julien (mon libraire chouchou) pour ce conseil de lecture !

 


29 commentaires:

cathulu a dit…

Trop peur d'avoir le mal de mer !:)

Clara a dit…

@ Cathulu :pourtant, c'est un livre très très bien !

Aifelle a dit…

Je tenterai à la biblio, il m'intrigue.

Gwenaelle a dit…

Tu es toujours passionnée mais là, je dois dire que tu mets le paquet (de mer! ah ah! humour du matin, chagrin... ) Tu me donnes très envie en tout cas!

Clara a dit…

@ Aifelle : il y a un théorème : quand Julien me dit que je vais aimer et être chamboulée, ça se produit :) !

@ Gwenaelle : je suis sortie de cette lecture avec des tonnes de questions et de réflexions ! Un lecture qui ne peut pas laisser indifférent !

In Cold Blog a dit…

Ah, mais il ne m'avait rien dit jusque-là celui-là, et clac!, toi, t'arrives avec tes Docksides et hop!, il me le faut d'urgence. J'ajoute donc ce titre sur ma liste au vieux barbu du 25.

luocine a dit…

oh là là, moi qui vis avec des marins et qui passe un certain temps avec des voileux je me demande si c'est une bonne idée de cadeaux , ce qui est sûr c'est que je vais le lire, mais en cachette!!!
Luocine

keisha a dit…

Ha ha tu m'intrigues...Premier billet que je vois sur ce roman...

Yv a dit…

Je ne sais pas nager, j'ai peur de l'eau et j'ai le mal de mer, peut-être vaut-il mieux que je passe...

Une Comète a dit…

Je suis une faible femme et tu es une tentatrice irrésistible. Voilà c'est fait ...😌

Dominique a dit…

je l'ai aperçu en librairie mais je crainss qu'il soit assez proche de ce livre que j'avais détesté : Sukkwan Island alors j'ai renoncé
A te lire je crois que j'ai bien fait car je n'aime pas trop ce genre de livre au climat délétère

Alex Mot-à-Mots a dit…

J'ai plutôt eut le mal de mer dès les premières pages. Un roman que je n'ai pas aimé plus que cela, à cause de la sensation de malaise, justement.

Jérôme a dit…

Le billet d'Alex m'avait refroidit. L'angoisse, le malaise, tout ça c'est pas trop mon truc.

Valérie a dit…

Ma collègue l'a lu et l'a moyennement aimé. Je ne le sens pas pour moi.

In Cold Blog a dit…

Je suis allé relire le billet d'Alex et ce qu'elle dit de ce père immature , seul aux commandes avec son enfant à charge, me fait diablement penser au Sukkwann Island, de David Vann.
Raison supplémentaire pour que le vieux barbu fasse le bon choix !!!

Clara a dit…

@ ICN : le père n'est pas immature pour moi, il a passé seul trois mois en mer . Il subit ce que navigateurs en solitaires ressentent en partie... je ne veux pas en dire plus!

@Luocine : on est en mer avec lui !On ressent vraiment ses émotions, et tout ce qui lei passe en tête !

@ Keisha : c'est un roman psychologique qui vaut bien mieux qu'Esprit d'hiver !

@ Une Comète : d'abord:)))

@ Dominique : ce livre parle de la solitude en mer éprouvée par les navigateurs, la peur aussi... et la fin est inimaginable!!!!

@ Alex : on ressent ses angoisses , sa peur de n'être pas un bon père ( vu ce que dit sa femme) et c'est super bien décrit !

@ Yv : nul besoin d'être un navigateur chevronné pour le lire !

@ Jérôme : je l'ai perçu différemment !

@ Valérie : la fin est scotchante ! ( et là on rembobine tout le livre comme dans un film )Un livre très fort !!!!

Anne a dit…

Encore un à tenter à la bibliothèque, si j'en ai le temps...

Géraldine a dit…

J'ai lu du bon et du moins bon sur ce roman. A voir...

zazy a dit…

j'ai lu plusieurs sortes de commentaires pour ce livre et je suis très dubitative.

Valérie a dit…

Le problème, c'est qu'elle m'a raconté la fin. ;)

Galéa sous les galets a dit…

Je l'avais vu chez Alex en premier qui m'avait un peu refroidie...et puis Attila m'avait remotivée, et maintenant c'est toi...
Je l'ai noté

angélique a dit…

ça a pas l'air mal, dis moi... si je le trouve, je le prends !

antigone a dit…

Je note mais je sens que je vais frémir... brrr.

Theoma a dit…

si c'est un conseil de Julien... :)

Kathel a dit…

Je l'ai trouvé en bibli juste après ton billet ! Chouette !

Clara a dit…

@ Anne : ah oui !

@ Géraldine : tu aimeras, j'en suis certaine!

@ Zazy : quand Julien me dit "vous aimerez", je le suis les yeux fermés...!

@ Valérie : non????ah zut!

@ Galéa : il est terrible, je l redis ! je défends ce livre parce qu'il le mérite amplement !

@ Angélique : moins de 200 pages et on est scotché !!!Qui dit mieux ?

@ Antigone : j'ai frôlé la tachycardie...

@ Theoma : là, il n'y a pas le choix:)

@ Anne vive les biblios!

Itzamna a dit…

Il me semble effectivement très bien. Un complément très tentant au Nord Nord Ouest de Sylvain Coher. Belle idée.

Lor rouge a dit…

Hier soir, en faisant quelques courses, je suis tombée sur lui dans les rayons. Et hop dans mon panier ;0) Et je vais le commencer dès aujourd'hui. Mais je reste aussi très tentée par Nord nord ouest ! Bonne journée Clara

Clara a dit…

@ Itzamna : oui !

@ Lor rouge : et oui, il est en poche! Tous en mer :) (avec d'autres fins... hein)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...