vendredi 5 avril 2013

Valérie Clo - Les gosses


Editeur : Buchet-Chastel - Date de parution : Avril 2013 - 147 pages criantes de vérité ! 

Avertissement : O toi lectrice/lecteur si tu es parent d'un petit être tout mignon, lis ce livre et tu savoureras d'autant plus ces moments de bonheur où ton enfant te comble par ses câlins, son comportement exemplaire car jamais tu t'imagines qu'il pourra un jour se transformer en Ado. 

Et pour ceux et surtout celles qui sont comme moi mère d'ados, j'ai eu l'impression que Valérie Clo avait fait un stage chez moi et parlait de de ma progéniture ! 
Si j'échappe à la la flemmardise aiguë, à la fumette et au changement de cap professionnel parce que mon Ado a arrêté ses études pour travailler mais en même temps trouve que c'est dur, pour mes Fiilles, je suis passée (et je suis toujours) dans :
- l'avenir c'est " après, ça a l'air trop nul. on est obligé de travailler et de s'occuper des enfants. De toute façon, elle n'a pas envie d'en avoir. Si c'est pour qu'ils soient chiants et critiquent tout ce qu'elle fait ..."
- marche dans la rue constamment devant moi ;
- critique ma façon  ringarde et "has been" de m'habiller ;
- ne veut pas m'accompagner faire quelques courses au supermarché du coin (c'est trop la honte) ;
- me dit quelquefois que je suis géniale (faire une croix sur le calendrier) et j'en passe !

Tous ces changements sont survenus brusquement sans prévenir. Il faut encaisser toutes ces gentilles réflexions qui mises bout à bout donnent l'impression d'avoir raté quelque chose côté éducation. Car bien entendu chez les autres, c'est mieux (toutes les copines ont des mamans formidables) sans compter les petite remarques de ma propre mère sur l'art et la manière d'élever ses enfants. Alors oui,  je me suis retrouvée dans le portrait de cette mère mais surtout je me suis sentie moins seule et ce livre m'a réconfortée, déculpabilisée en me faisant aussi sourire car j'ai réalisé que mes Fifilles Ados ne sont pas des "cas".

La narratrice  quarantenaire est divorcée et mère de trois enfants dont deux ados et une fille plus petite, son ex-mari lui court après bien qu'il soit avec une femme plus jeune que lui et sa mère veut la caser à tout prix tant qu'il est temps (!).

Un livre très loin des clichés, criant de vérité et que j'ai hérissé de marque-pages. Désormais au lieu de m'énerver et de m'époumoner, je pourrai lire un passage adéquat à mes Fifilles en guise de démonstration ... 





14 commentaires:

keisha a dit…

Tiens, curieux, les Fifilles ne t'ont pas encore "volé" ce livre? Laisse le trainer... ^_^
Sinon, sache que tes filles sont absolument normales (oui, c'est dur, mais la normalité c'est ça...)(soupirs) Sache que moi qui en ai une vingtaine à la fois (mais que pour une heure par jour)(et pour leur enseigner aussi -"m'dame ça sert à rien les cosinus" "OK, mais tais toi et travaille")je compatis avec les parents...
Courage, dans peu d'années elles seront à nouveau super mignonnes et fières de leur maman...

Prudence Petitpas a dit…

J'ai trois filles et un garçon... tous passés par l'adolescence... la dernière a 20 ans... normalement on est sorti de cet époque. Et que ça fait du bien de les retrouver ouverts, drôles, proches, attentionnés, fiers de leur parents... après avoir eu en face de moi une succession de "têtes à claque"... alors ne désespère pas...

Hélène a dit…

très tentant même si mes "gosses" sont encore loin de cette période...

lucie a dit…

le livre médiateur en somme, j'aime ton idée !

valou a dit…

même si je ne suis même pas maman, je trouve l'histoire de ce livre excellente, on se rappelle toutes de notre comportement ingrat, parfois, mais une chose est sûre, ce n'est pas les mamans des autres que je vénère, c'est la mienne !

Irrégulière a dit…

A offrir plus qu'à lire dans mon cas, mais ça a l'air assez rigolo !

sylire a dit…

Sur mes 3 je n'ai plus qu'une ado, mais je me sens concernée par le sujet, donc je note !

luocine a dit…

et la roue tourne .. je ne lirai pas ce livre car maintenant ce sont mes enfants qui se confrontent aux leurs et je SA-VOU-Re

et puis hélas j'ai rencontré des gens confrontés à l'alcoolisme, la drogue , le suicide , l'anorexie, la boulimie ... alors s'ils sont justes tête à claques vous avez beaucoup mais alors beaucoup de chance

Kathel a dit…

Mes deux filles ont passé cet âge, et je peux te dire que c'est génial quand on se retrouve ensemble, on croirait que ça n'a jamais existé ces ados grincheuses ! Elles prétendent même n'avoir jamais eu honte de leurs parents... gentil, non ?

nathalie a dit…

Je me souviens assez bien de ce jour où mes copines m'ont dit qu'elles trouvaient mes parents "cool" alors que moi, bien évidemment, les jugeaient imbuvables et enviais plutôt mes amies... incompréhensible !

antigone a dit…

La mienne a presque 12 ans et au contraire semble se rapprocher de moi depuis qu'elle se métamoprphose, tu penses que ça ne va pas durer ? Oh zut !

L'or des chambres a dit…

Celui là c'est impossible de ne pas le noter, mon ainée a 18 ans mais elle est encore en plein dedans :0) et le moyen vient d'y entrer (13 ans)

liliba a dit…

rhaaaaa je le veux !!!!!!! Tu ne le ferais pas voyager par hasard ?

Clara a dit…

@ Keisha : il est posé en évidence.. j'en ai cité des extraits encore hier soir à table :)

@ Prudence Petitpas : je préfère que la crise d'ado se fasse maintenant que quand elles auront 30 ans ! Merci :)!

@ Hélène : profite à fond car la métamorphose peut se produire ne l'espace de quelques semaines !

@ Lucie : voilà oui car définition l'Ado dit noir quand on on dit blanc ...:)

@ Valou : nous ingrates, non???

@ Irrégulière : oui et moins cher qu'un psychanalyse !

@ Sylire : ta dernière est aussi dans l'âge dit ingrat...

@ Luocine : certains parents sont confrontés à des problèmes sérieux mais il la crise d'ado c'est quelquefois aussi des mots durs que l'on a du mal à digérer même si on sait qu'ils ont été dits sous le coup de l'énervement ou de la colère. Cette phase de la construction de l'enfant en adulte n'est pas toujours rose ou facile...

@ Kathel : j'attends avec impatience ce jour ! Fifille number one en est presque sortie mais Fifille number two baigne dedans !

@ Nathalie : des copines de notre aînée nous trouvaient sympas. C'est toujours mieux chez les autres !

@ Antigone : chaque ado est différent et cette "crise" de confrontation, de refus ne concerne pas tous les ados. Quand j'entends certains parents, j'ai l'impression d'avoir des extra-tersestres par rapport à leurs Ados qui sont des anges !

@ L'or des chambres : on va former un club :)!

@ Lilib: c'est l'indispensable guide de survie pour les parents !!!


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...