jeudi 14 mars 2013

Leymah Gbowee avec Carol Mithers - Notre force est infinie


Éditeur : Belfond - Date de parution : Octobre 2012 - 344 pages

En 1989, Leymah Gbowee âgée de dix-huit ans doit tirer un trait sur ses rêves d’études supérieures et sur l’avenir de pédiatre qu’elle projetait. Son pays le Liberia est en proie à une guerre civile menée par Charles Taylor. Ce n’est qu’un début, le pays durant quatorze longues années est mis à feu et sang. Des enfants soldats, des femmes violées, une population obligée de fuir. Leymah Gbowee connaît la séparation d’avec les siens, un mauvais mari qui la trompe et l’exil. Si elle se bat pour nourrir ses quatre enfants, elle s’engage aussi auprès de son peuple. Agir sur le terrain auprès des femmes, ces épouses, mères ou sœurs qui manifesteront en 2003 pour que des négociations sur la paix aient lieu.

J’aurais dû vibrer à cette lecture en me disant que cette femme peut  nous apprendre beaucoup de choses. Tant de détermination et de courage pour Lyemah Gbowee qui n’a pas honte de ses défauts ou de ses moments de faiblesse. Mais son récit passé entre les mains de Carol Mithers a glissé sur moi. 
Je suis restée imperméable au style scolaire, à cette mise en avant sur la scène de certains aspects de la vie de femme de Leymah Gbowee. L’esprit d’analyse, la globalité d’une situation se sont faits ressentir par leur cruelle absence. Le tout au profit de certains points qui sont plus à même d’amener des larmes dans les chaumières qu’une véritable réflexion ou à pousser des femmes à se prendre par la main et à se dire « je peux le faire ».



1 commentaire:

Alex Mot-à-Mots a dit…

Preuve que l'on ne peut pas tout faire : mener un combat comme le sien et bien écrire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...