dimanche 24 février 2013

Sophie Krebs - Nos pleines lunes



Editeur : Editions Baudelaire - Date de parution : Novembre 2012 - 152 pages

Ils sont deux. Différents par leur vie qui n'ont rien à voir à priori. Tous deux hyper sensibles. Lucas s'applique pour Noël car Lolita viendra. Guirlande de mots et de petits nœuds car elle aime en mettre dans ses cheveux surtout ceux à pois. Laetitia est photographe et le miracle se produit : elle va être exposée dan une galerie. Lucas quelquefois n'en finit pas de la colle, des escargots, des autres et de leurs comportements et il y a les moments où tout va mal. Envie de gratter encore plus le genou écorché. Seule possibilité, penser à Lolita qu'il aime tant et qui a promis de venir. Noël approche, Lucas veut que sa guirlande soit la plus belle, l’appréhension et la nervosité sont palpables.

L’écriture mélodieuse joue avec les mots. La sensibilité à fleur de peau des deux personnes s’y invite comme la poésie. Aérienne pour Laetitia, teintée de peurs et des routines du quotidien pour Lucas. Je n'en dirai pas plus sur ce qui les unit. Mais alors où est mon cri de cœur ? Voilà le problème..
Si j’ai été ferrée et attirée par ces personnages attachants dans les premières pages, j'ai trouvé que par la suite le livre perdait en intensité. Et oui, non seulement j’ai deviné une partie de l’histoire mais en plus quelques petits bémols (pas méchants) sont venus se greffer. Certaines redondances alourdissent le texte ou des passages ( juste quelques phrases) ne collent pas au reste du livre et des questions terre à terre m'ont traversée l'esprit (que voulez-vous, je suis comme ça). Ce livre a été pour beaucoup une belle lecture ou un coup de cœur. Du coup, je me sens le méchant petit canard... 

Le billet d'Anis qui m'a donné envie, d'autres avis sur Babelio


11 commentaires:

Sandrine(SD49) a dit…

Les avis ne peuvent pas toujours être unanimes, cela me parait normal. Mais il est vrai que ce n'est pas toujours agréable de sentir le vilain petit canard. Cela m'arrive et je me dis à chaque fois que j'ai du passer à côté de quelque chose.

krol a dit…

Moi j'ai été emportée par l'écriture si riche et si imagée de Sophie Krebs... C'est vrai que tout le monde ne réagit pas de la même façon à la lecture d'un roman, et c'est normal... Ainsi certains auteurs sont appréciés par les uns et pas par les autres... Heureusement ! Par exemple, je viens de lire Les amandes amères que tu as beaucoup aimé et qui a été loin d'être un coup de coeur pour moi...

laure a dit…

Le titre m'interpelle et malgré ton bémol j'ai bien envie de le découvrir, merci pour cette découverte ;)
bon dimanche

luocine a dit…

quand vous mes amies blogueuses vous n'appréciez pas un livre , je pense:ouf, enfin un que je n'ai pas besoin de noter...
c'est la vie terriblement compliquée des boulimiques de lecture
Luocine

Theoma a dit…

il ne me tentait pas...

Aifelle a dit…

Il ne me tente pas tellement non plus.

Une Comète a dit…

jolie couverture néanmoins...

antigone a dit…

Cela ne m'incite pas à le noter non plus. Je n'aime pas être la seule à ne pas aimer un livre, cela m'est arrivé avec "l'atelier des miracles" par exemple !

Irrégulière a dit…

Il faut toujours se méfier des livres qui font l'unanimité, de toute façon ;-)

Clara a dit…

@ Sandrine : il faut bien quelqu'un qui soit le 1%..:)

@ Krol : tu n'as pas aimé les amandes amères? non???

@ Laure : oui, mon avis n'est que subjectif !

@ Luocine : boulimique de lecture ? bienvenue au club!

@ Theoma @Aifelle: bon et bien...

@ Une comète : oui !

@ Antigone : je pense que tu y serai sensible!

@ Irrégulière : pour tout d'ailleurs :)

Alex Mot-à-Mots a dit…

C'est bien aussi d'avoir un avis différent.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...