mercredi 13 février 2013

Emmanuèle Bernheim - Tout s'est bien passé


Éditeur : Gallimard - Date de parution : Janvier 2013 - 206 pages d'un témoignage  émouvant et puissant ...

2008, suite à un accident vasculaire cérébral, le père de Michèle Bernheim  âgé de 88 ans ne supporte pas de voir ce qu’il est devenu. Un homme hémiplégique qui ne peut plus marcher, qui peine à parler. Il ne se reconnait plus dans cette déchéance physique. André demande à ses deux filles de l’aider à mourir dignement. 

D’emblée, le paradoxe épineux est annoncé. En France quand le corps est arrivé usé, la médecine s’acharne à maintenir la personne en vie. Le droit de mourir dignement est opposé à celui de gagner encore quelques mois ou quelques années supplémentaires. Dans quelles conditions ? Celles de se voir diminuée, dépendante. Bien plus  qu'une demande, André a imposé son choix à ses filles. Elle le comprennent et acceptent. Seule solution,  se tourner vers la Suisse où on pourra l’assister. Il faut tout prévoir, sans oublier de se protéger au cas où. Mais quand André va mieux alors qu’une date est fixée, l’espoir reprend ses droits tout naturellement. André inflexible ne cédera pas. Elles vont mener à bien ce «voyage» caché, organisé clandestinement pour qu’André puisse finir ses jours dignement. Le sort s’en mêle avec un imprévu. Restées à Paris, elles ne savent pas si André va devoir rentrer à Paris. L’appel de Suisse confirmera que tout s’est bien passé.

Pas de pathos mais l’amour de deux filles pour un père. Une complicité père/ fille avec des souvenirs qui vous forgent un caractère. Ce récit est raconté sans aucun porte-drapeau. Un témoignage puissant, émouvant et beau qui soulève la question sur le droit de mourir dignement.

Un grand merci à Dialogues Croisés pour cette lecture.



17 commentaires:

Anne a dit…

Je l'ai vue à La grande Librairie il y a deux semaines, une fameuse émission avec divers accents sur la mort, le suicide, etc... C'était très intéressant, tous ces témoignages ou romans...

luocine a dit…

j ai vu ce livre passé et je me suis dit que s'il fait un peu moins gris dans ma Bretagne je le lirai
je n'ai pas tout les courages
gris et mort ça fait beaucoup

Mango a dit…

Je pense lire bientôt sur le même sujet le dernier livre de Martin Winckler: "En souvenir d'André" dont on dit beaucoup de bien. Le sujet me tenant à cœur, je note celui_ci aussi!

Irrégulière a dit…

Je l'ai vue à la Grande Librairie, et malgré l'absence de pathos, elle m'a fait pleurer, je n'ose imaginer si je lisais le livre. Néanmoins, je pense que ce livre est nécessaire et, je l'espère, contribuera à ouvrir le débat !

sylire a dit…

Je l'ai entendue à 2 émissions de radio et j'ai beaucoup aimé l'écouter. J'avais beaucoup aimé d'elle "sa femme" et "vendredi soir". J'ai donc bien l'intention de lire celui-ci un jour ou l'autre.

Manu a dit…

Un sujet poignant mais qui ne me tente pas trop, en Belgique, l'euthanasie étant autorisée, ce n'est pas un sujet d'actualité. Je ne comprends d'ailleurs pas que le droit de mourir dignement ne soit pas reconnu partout.

zarline a dit…

J'ai lu récemment un article sur ce livre et les (nombreux) romans publiés depuis quelques mois sur ce thème. Celui-ci me tente bien, mais je pense commencer avec Vous ne connaitrez ni le jour, ni l'heure de Pierre Béguin qui m'"attirait" (drôle de terme pour un tel sujet) plus.

Alex Mot-à-Mots a dit…

L'auteur ne prend donc pas parti du tout ?

Marion a dit…

J'ai vu ce roman dans l'émission "La grande Librairie" et il m'a donné vraiment envie... J'espère le lire bientôt.

Clara a dit…

@ Anne : ce livre soulève de nombreuses questions sur la fin de vie.

@ Luocine : il fait hélas souvent gris dans notre Bretagne...

Avant, les enfants accueillaient chez eux les parents âgés. Une fin de vie plus humaine et où la médecine ne cherchait pas prolonger des vies arrivées à bout de course...

@ Mango : oui celui-là m'intéresse également !

@ Irrégulière : une lecture nécessaire et le débat devrait s'ouvrir. Pourquoi des personnes âgées en fin de vie, dépendantes, n'ont pas ce droit de mourir dignement ?

@ Sylire : un récit raconté avec justesse !

@ Manu :oui...et en France la mort des personnes âgées est de plus en souvent aseptisée et déshumanisée.

@ Zarline : celui de Pierre Béguin m'intéresse également. Ce sujet de société concerne tout le monde.

@ Alex : oui et c'est un des nombreuses forces de ce livre !

@ Marion : un livre à lire !

Stephie a dit…

Je l'ai vue à La Grande Librairie et ça m'a donné envie de lire son roman. Quand il sortira en poche néanmoins ;)

antigone a dit…

Vu aussi à la grande librairie, et j'avais trouvé la manière de l'auteure de parler de son livre très intéressante.

Géraldine a dit…

Un sujet qui devrait enfin être traité de manière politique une bonne fois pour toutes.... le livre pourrait m'intéresser, mais je ne le lirai pas juste à cause de l'origine de l'hémiplégie... Souvenirs, ou plutôt cauchemard, donc pas de ça dans mes lectures.

Clara a dit…

@ Stphioe @ Antigone : qui n' a pas regardé comme d'habitude LGL ? A votre avis.. .
Ce livre est terrible, beau, juste ! Il nous met en face de vérité et de réalité peu nobles..

@ Géraldine : oui, il vaut mieux que tu fasses l'impasse...

Anis a dit…

C'est forcément une question qui se pose à un moment ou à un autre de la vie.

Isa a dit…

Un très beau texte sur un sujet très difficile.

Valérie a dit…

Il est dans la sélection Elle 2014. Je file le commencer.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...