mercredi 23 janvier 2013

Alma Brami - Lolo


Éditeur : Plon - Date Parution : Janvier 2013 - 167 pages et un avis mitigé... 

Avant de pouvoir subir une énième augmentation mammaire Lolo doit se rendre chez un psy. Plus de trente séances où Loso se confie.

Au nom de Lolo, ça fait tilt. Le rapprochement est fait avec Lolo Ferrari, starlette et bimbo à qui l'on associe seulement un corps passé et repassé au bistouri. A travers ces séances chez le psy, Lolo raconte et l'on découvre une femme de trente-huit ans blessée, manipulée et aimante. Son mari Alain est son manager. Il décide et Lolo obéit car tout ce qu'il fait est pour pour le bien de Lolo. Et surtout pour ramasser de l'argent. Elle l'aime son Alain. Aveuglement ou presque. Celle dont la mère disait qu'elle était la princesse au petit pois n'est pas qu'un monstre de foire, une femme réduite à un corps qui se plie à toutes les exigences. On découvre une personnalité puzzle : une enfant battue par sa mère et où l'amour pour son mari côtoie les rêves de gloire et cette reconnaissance envers Alain qui a fait d'elle quelqu'un. Si cette nouvelle intervention est un sésame pour dorer à nouveau aux yeux du monde, Lolo la veut mais la craint également. Entre crises de larmes, sourires et espoirs, la naïveté est contrebalancée par la lucidité. Une vie émaillée de souffrances, de poudre aux yeux, d'illusions et de désenchantements.

Alma Brami se glisse dans la peau de Lolo, brise l'image sulfureuse et provocatrice pour nous tendre le miroir d'une femme brisée. Touchante par sa détresse et son manque d'amour flagrant, par son obstination à fermer les yeux sur Alain manipulateur à l'extrême.
Mais hélas ça n'a pas suffi à ce que je comprenne Lolo ou que j'épreuve une forme d'empathie pour elle.  Je ne remets nullement en cause l'écriture de l'auteure mais le personnage de Lolo est à mes yeux un personnage médiatique comme il en existe tant d'autres. 

D'Alma Brami, j'avais lu et aimé Sans elle et Ils l'ont laissée là (non chroniqués).

11 commentaires:

Jostein a dit…

J'avais lu C'est pour ton bien d'Alma Brami. C'est une auteure très sympathique mais si ce roman était bien construit et sensible, ce n'était pas non plus un coup de cœur.

Mirontaine a dit…

Une histoire de lolos, je vais peut-être passer mon tour ;) (sic!).

Une Comète a dit…

Il faudrait que tu lises "C'est pour ton bien" du même auteur, vraiment très beau.

Philisine Cave a dit…

Et dire qu'Amanda Sters dit de ce livre qu'il est exceptionnel (bon, d'un autre côté, elle participe à son édition)

Noukette a dit…

Je n'ai rien lu d'elle mais je passe mon tour pour celui ci...

Clara a dit…

@ Jostein : ce sont ses précédents romans qui m'ont donnée envie de lire celui-ci...

@ Mirontaine : :)!

@ Une comète : noté miss!

@ Philisine : chacun a son histoire et ce n'est parce qu'on est un "people" que son histoire a plus de poids et vaut la peine d'être à la source d'un roman. Et tant pis si je me fais des ennemis...

@ Noukette : tu peux !

Manu a dit…

Le sujet pourrait me tenter mais uniquement si il y a un vrai travail de recherche derrière ! J'ai du mal à croire qu'on transforme son corps ainsi rien que pour soi !

Clara a dit…

@ Manu : que veux-tu dire par recherche?

Hélène Choco a dit…

J'aime particulièrement l'univers d'Alma Brami et je l'ai rencontrée en novembre dernier, alors je crois que je me laisserai tenter... ;-)

Clara a dit…

@ Hélène Choco : je n'y pas ai retrouvé l'univers de "ils l'ont laissé là ", ce livre est dans un registe différent...

Ankya a dit…

Ce livre m'attirait sans plus. Je vais en faire passer d'autres avant dans ce cas !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...