jeudi 6 décembre 2012

Emma Donoghue - Egarés


Éditeur : Stock - Date de parution : Septembre 2012 - 300 pages et 14 nouvelles talentueuses !

Dans sa préface, Emma Donoghue revient sur le pourquoi de ce recueil. Egarés comme errance, un mot employé pour des migrants qui ne s’installaient nulle part. La quête n’est pas seulement géographique mais plus profonde chez certains des personnages. Partir pour se construire, pour s'octroyer un nouveau départ qui offre place à tous les rêves. Mais le voyage peut s’avérer douloureux et être synonyme de   choix.  L’auteur dit très justement  : Malaise. Emerveillement. Mélancolie. Irritation. Soulagement. Honte. Distraction. Nostalgie. Indignation morale. Culpabilité. Les voyageurs sont confrontés à un concentré de sentiments confus qui font la condition humaine. Et l'on retrouve toutes ces émotions dans ces quatorze nouvelles qui mettent en scène des personnes du XVIIe au XXe siècle ayant voyagé. Migrer, partir, laisser son pays natal avec le cœur rempli d’espoir ou de pleurs. Qui dit voyage dit un départ volontaire ou non, le trajet et ses possibles aléas et l’arrivée. Se poser, s'installer dans un nouveau lieu  sans oublier pour autant ses  racines et quelquefois en n'arrivant pas à s'intégrer.

Du Texas au Massachusetts, de Londres à New-York, on suit des personnages pour la plupart ayant existé. Des hommes ou des femmes qui ont laissé trace de leur nom dans un entrefilet d’un journal ou d’une correspondance. Après chaque nouvelle l'auteure revient sur la source, sur les documents et renseignements qu'elle a pu trouvés. Elle a essayé de suivre ses personnages et de savoir ce qu'ils avaient pu devenir.
Une  mère qui n’a pas eu d’autre choix que de laisser sa fille, une autre contrainte de vendre son corps,  un esclave de couleur qui s’enfuit, un soigneur de zoo qui ne veut pas laisser son éléphant, une fausse veuve qui prend la poudre d’escampette, un brigand,  des chercheurs d’or, ... Autant d'hommes et de femmes qui m'ont transportée avec eux. Et j'ai ressenti leurs émotions, leurs sentiments.

Avec une écriture qui colle au plus près de ses personnages, des détails qui nous immergent dans l’Histoire, Emma Donoghue signe un recueil talentueux  !  On ne peut être que touché par ces vies, par l'universalité et par  l'humanité qui s'en dégage ! Après son  roman Room, Emma Donoghue démontre qu'elle a plus d'une corde à son arc. Un vrai plaisir !!!

19 commentaires:

cathulu a dit…

Son premier roman m'attend toujours à la médiathèque mais je note pour plus tard ce recueil sur un thème qui me parle .

Aifelle a dit…

Je l'ai repéré dans ma librairie, je le prendrai à la bibliothèque.

Gwenaelle a dit…

Après mon engouement pour son roman Room, je lirai ces nouvelles avec plaisir, je pense. Dis-donc, pleine de bonnes résolutions, déjà et 2012 n'est même pas finie!

jacky caudron a dit…

Oh que ça me parle...!!!!...je le note ...
Je vais aimer c'est sûr ...merci...des bises en passant...;-)

Jérôme a dit…

Il est dans ma pal depuis peu. Il ne va sans doute pas y rester longtemps...

Clara a dit…

@ Cathulu : un recueil riche dont on n'a pas parlé dans les médias...

@ Aifelle : chaque nouvelle est travaillée dans les détails historiques et dans la psychologie des personnages !

@ Gwen : yes ! Et oui ! je croque la vie ( ma nouvelle devise à ajouter à carpe diem), j'essaie de n'en garder que le meilleur et d'en profiter au maximum !

@ Jacky : tu vas aimer.. j'en suis certaine !

@ Jérôme : j'ai hâte de connaître ton avis. Une fois de plus, encore un livre commun !

Valérie a dit…

Dommage que ce soient des nouvelles car j'aurais retrouvé avec plaisir la plume de l'auteure.

Noukette a dit…

Room avait été un immense coup de cœur ! Je ne peux que noter celui là ! Merci !

keisha a dit…

Pas lu Room, mais j'aime cette collection!!!

Philisine Cave a dit…

Je lirai Emma Donoghue pour une seule et unique raison : celle d'avoir écrit le superbe, magnifique, grandiose Room (oui, juste pour cela). Bisous

Cynthia a dit…

Ah j'ignorais qu'elle avait publié un recueil de nouvelles. Pour ma part j'attends désespérément (et le mot est faible) la sortie en poche de "Room" !

Asphodèle a dit…

Tu sais faire envie, y'a pas à dire ! Pas encore lu Room non plus mais je ne désespère pas. Tu as décidé d'arrêter le chocolat avant Noël ? Ce n'est pas raisonnable !!!^^

Laeti a dit…

L'idée me séduit, et si en plus elle nous permet de voyager... J'avais beaucoup apprécié la plume d'Emma Denoghue avec Room! Une auteure à suivre de près!

Cynthia a dit…

Du coup, je suis allée voir pour "Room" et en fait, grande nouvelle, il sort au Livre de poche le 1er février, alléluia ! ^^

antigone a dit…

Je voudrais lire "room" avant mais le thème de celui-ci me tente beaucoup... je note !!

Clara a dit…

@ Valérie: dommage que tu n'aimes pas les nouvelles...

@ Noukette : de rien !

@ Keisha : ils ont souvent de très bons choix !

@ Philisine : et bien tu vas être heureuse !

@ Cynthia : super , bonne nouvelle ! ( j'ai tendance à acheter les livres en poche que j'ai lu, aimé et qui étaient des emprunts)

@ Asphodèle : oui enfin non. Diminuer, un peu... mas c'est ma drogue, j'en mange tous les jours ( et pas qu'un ou deux carrés)!

@ Laeti : on y retrouve son écriture merveilleuse !

@ Antigone : un très bon recueil et les nouvelle sont suffisamment longues pour s'immerger dans la vie de ces personnages !

Bonheur du Jour a dit…

Merci pour cet avis. J'aime beaucoup les nouvelles.
Bon dimanche.

Clara a dit…

@ Bonheur du jour : tu devrais aimer et être touchée alors !

lasardine a dit…

l'autre jour je suis passée plusieurs fois devant, hésitante... et puis je ne l'ai finalement pas pris... Room avait été un tel coup de coeur!!!!
merci pour ton billet qui va m'éviter de tergiverser la prochaine fois que je l'aurai entre les mains! hop! ce sera direct dans ma besace!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...