mardi 11 septembre 2012

Anne Fine - Vieille menteuse


Éditeur : Points- Date de parution : 2004 - 272 pages d'ironie et de tendresse!

Colin, employé municipal, célibataire est un modèle de gentillesse. De trop d’ailleurs. Et sa mère méchante à souhait exploite avec cynisme son bon fond. La sœur jumelle de Colin, Dilys a coupé toute relation avec elle à  l’inverse de Colin qui passe au minimum une fois par jour lui rendre visite.

Colin est un homme toujours prêt à rendre service. A sa mère, à ses voisins bref à tout le monde. Trop timide, il ne sait pas dire non et refuser lui est impossible.  Sa mère en profite n’hésitant pas au passage à l’humilier et comme elle et sa fille ne se parlent plus, il est le relais entre les deux. N’ayant aucune vie sociale, il partage son temps entre son travail et sa mère. Même s' il rêve de rencontrer l’âme sœur. Dylis est son opposée. Dotée d’une fort personnalité, elle l’incite à sortir et à briser ce lien qui l’unit à cette mère tyrannique. Mais Colin a mauvaise conscience s’il ne va pas le voir. Pourtant, point de gentillesse ou d’amour de sa part. Colin va se prendre d'affection pour une jeune mère célibataire et pour sa fille. La métamorphose s'opère et  il n'hésitera pas à mentir à ses collègues de travail  et à sa mère.

De l'ironie, de l'humour dans ce livre mais également de la tendresse.  Sans être un chef d’œuvre, j’ai passé un agréable moment avec cette lecture (même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable) !



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...