mardi 11 septembre 2012

Anne Fine - Vieille menteuse


Éditeur : Points- Date de parution : 2004 - 272 pages d'ironie et de tendresse!

Colin, employé municipal, célibataire est un modèle de gentillesse. De trop d’ailleurs. Et sa mère méchante à souhait exploite avec cynisme son bon fond. La sœur jumelle de Colin, Dilys a coupé toute relation avec elle à  l’inverse de Colin qui passe au minimum une fois par jour lui rendre visite.

Colin est un homme toujours prêt à rendre service. A sa mère, à ses voisins bref à tout le monde. Trop timide, il ne sait pas dire non et refuser lui est impossible.  Sa mère en profite n’hésitant pas au passage à l’humilier et comme elle et sa fille ne se parlent plus, il est le relais entre les deux. N’ayant aucune vie sociale, il partage son temps entre son travail et sa mère. Même s' il rêve de rencontrer l’âme sœur. Dylis est son opposée. Dotée d’une fort personnalité, elle l’incite à sortir et à briser ce lien qui l’unit à cette mère tyrannique. Mais Colin a mauvaise conscience s’il ne va pas le voir. Pourtant, point de gentillesse ou d’amour de sa part. Colin va se prendre d'affection pour une jeune mère célibataire et pour sa fille. La métamorphose s'opère et  il n'hésitera pas à mentir à ses collègues de travail  et à sa mère.

De l'ironie, de l'humour dans ce livre mais également de la tendresse.  Sans être un chef d’œuvre, j’ai passé un agréable moment avec cette lecture (même s'il ne me laissera pas un souvenir impérissable) !



12 commentaires:

Aifelle a dit…

Comme pour d'autres, j'ai lu tous ses premiers romans et puis après .. je suis passée à autre chose. J'ai dû lire celui-là.

cathulu a dit…

héhéhé contrairement à Aifelle, je continue à lire cette auteure dont j'aime beaucoup l'humour et l'ironie!:))

Clara a dit…

@ Aifelle : il m'a donnée envie de continuer à suivre cette auteure !

@ Cathulu : oui !!! je vais me pencher sur ses autres livres!

keisha a dit…

J'en ai lu plusieurs (y compris du jeunesse, avec un matou!)

Clara a dit…

@ Keisha : le livre dont tu parles est dans mon collimateur...

Anne a dit…

Je confirme : ne rate pas le chat assassin ! Trop marrant ! Mais j'aime bien le côté féroce de ses romans "adultes".

cyru cyru a dit…

merci, très heureuse de trouver cette auteure que je connais plus particulièrement en jeunesse et effectivement le Journal d'un chat assassin est un moment de joie ! j'ai eu le bonheur de le lire à ma petite fille qui a aussi apprécié. Je ne connais pas trop sa littérature adulte mais pourquoi pas le lire, la chronique m'incite à le faire.
Bonne lecture

Philisine Cave a dit…

et qui est la vieille menteuse ?
Cela a l'air sympathoche et sans prise de tête.

Alex Mot-à-Mots a dit…

Et la couverture est plutôt sympathique.

Noann a dit…

Ah...
Pas de souvenir impérissable...

Dans ce cas, vu le nombre de bouquins en attente (et en constante augmentation)... Je passe

gambadou a dit…

Je la connaissais uniquement en jeunesse, et comme j'aime bien, pourquoi ne pas essayer en "adulte" ...

Clara a dit…

@ Anne : un tour en biblio s'impose!

@ cyru cyru : de nombreux auteurs jeunesse publient en littérature dite adulte , et je n'ai mais été déçue!Merci de ta visite!

@ Philisine : oui, tout à fait!

@ Alex : en plus!

@ Noann : une lecture détente!mais vu ta PAL.. je comprend!

@ Gamabadou : oui, il faut la lire dans ce registre!

@

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...