mercredi 1 août 2012

Joe Keenan - Un mariage à la mode


Éditeur : 10 x 18 - Date de parution : 2004 - 364 pages burlesques et sans temps mort !

Gilbert Selwyn, romancier homosexuel New-yorkais et Moira Finch, une petite peste sont tous deux attirés par l’argent. Et pour en avoir,  Ils mettent au point une combine : se marier pour avoir des cadeaux  des familles respectives dont les comptes en banque sont bien garnis. Le beau-père de Gilbert est  un homme d’affaires qui a réussi et la mère de Moira , mariée à un duc devront supporter et s'acquitter de de leurs appétits financiers. Mais, rien ne se passe comme prévu.

Si vous cherchez un livre burlesque, sans temps mort et qui se dévore, ne cherchez pas plus loin !  Sans être un chef d’œuvre qui marquera l’histoire de la Littérature ( avec un grand L), et bien, ce livre  fait travailler les zygomatiques et se lit avec délice ! Quand un romancier homosexuel notoire qui passe plus de temps à faire à la fête qu’à écrire et qu’une pique-assiette teigneuse décident de se marier, cela donne un mélange complètement explosif. Déjà, il faut convaincre l’entourage que Gilbert est devenu hétérosexuel et préfère désormais la compagnie des femmes. Ils s'y emploient avec zèle en simulant disputes puis réconciliations  comme les jeunes couples couples d'amoureux et les plus réticents n’y voient que du feu. Leu plan consiste à convoler en justes noces, puis divorcer au bout de quelques mois en se séparant l'argent reçu en cadeau.  Mais le beau-père de Gilbert travaille dans un milieu où étrangement on meurt souvent de façon accidentelle. Entendez par là que la mafia n’est pas loin. Ajoutez-y une duchesse assez mystérieuse, de l’action,  des rebondissements, une bonne dose d’humour et vous obtenez ce livre déjanté ! Je n’en dirai pas plus sur l’histoire pour ne pas vous gâcher les nombreuses surprises!

Même si quelquefois les ficelles sont un peu grosses, il n'y a aucune raison de se priver de ce roman diablement rythmé, gai et pétillant!


13 commentaires:

keisha a dit…

Parfait pour les vacances, on dirait!
(et non, je ne suis pas un robot)

keisha a dit…

Ah chic, on peut commenter sans code! Merci clara...

Aifelle a dit…

En bref, un bon roman pour l'été ..

Anonyme a dit…

Je l'avais commencé, mais ai arrêté très vite : trop lourd, trop de ficelles grossières ...

Clara a dit…

@ Keisha : exactement!

@ Aifelle : oui et sans prise de tête!

@ Anonyme : c'est vrai que quelquefois on tombe dans la comédie de boulevard, mais l'entrain qui s'en dégage m'a beaucoup plu!

Gwenaelle a dit…

Les talons de la couverture me donnent le vertige, rien qu'en les regardant! ;-) Un bon divertissement, je le note, au cas où...

Clara a dit…

@ Gwen : moi aussi! plus de 4 cm et je tangue !

Irrégulière a dit…

ça a l'air génial ! Et puis cette couverture... c'est tout à fait moi !

Poppilita a dit…

ca a l'air vraiment top et drole

Noann a dit…

Je profite de mon passage ici pour te signaler que des éloges te sont faites sur "The pariser" (mais peut-être le sais-tu déjà)
Félicitation à toi et bon rétablissement...
Par contre, on m'avait promis que je figurerais dans cet article et il n'en est rien. Très très déçu par ce retour de manivelle.

Asphodèle a dit…

Dommage que mon planning de lectures pour l'été soit overbooké, je le note au cas où... (et c'est quoi The Pariser dont on parle ???) (oui je suis une petite curieuse)...^^...

Noann a dit…

The Pariser, dont "on" parle, c'est le blog que Gilles Paris essaie de développer. Gilles Paris, pour les rares blogueurs qui ne le connaissent pas (encore), est un auteur de romans tendres sur l'enfance. Mais aussi, un agent de presse sympa, qui apprécie les blogs... Oserait-on dire que c'est parce que la presse officielle est saturée ? Il faut bien trouver des sponsors pour les malheureux auteurs qui n'ont pas droit aux grands medias. Oui, "on" ose.
C'était la minute de vitriol de Noann, rare blogueur mec (mais assez féminin dans le fond), râleur de première, d'où le titre de son blog (dont tout le monde se fout sauf Clara que j'adore pour sa sensibilité et sa franchise -et aussi parce qu'elle est la seule à poster chez nous)

Clara a dit…

@ Irrégulière : oui, on passe un bon moment sans prise de tête !

@ Poppilita :drôle et léger !

@ Noann : j'ai appris l'existence de cet article par hasard. Oui, ça fait forcément plaisir ( jen'étais pas au courant et il n'y pas eu de retour de manivelle) mais ça ne change rien fondamentalement. Ce blog est un lieu de partage et je n'ai aucune prétention...Par contre, Je ne suis pas d'accord sur un point avec toi : le dernier livre de Gille Paris a eu de nombreux articles dans la presse nationale. Continuons à donner nos avis en toute franchise, c'est ce qui compte ! Mon blog a été cité il y a quelques mois dans une revue nationale. Ca aussi je l'ai apparis par hasard. Je n'en ai pas parlé parce que je n'aime pas me mettre en avant et que je suis une simple lectrice qui partage ses avis...

@ Asphodèle : je te renvoie au commentaire de Noann

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...