vendredi 29 juin 2012

Virginie Carton - Des amours dérisoires


Éditeur : Grasset - Date de parution : Mai 2012 - 184 pages légères.

Vincent trentenaire et architecte est un garçon qui baigne toujours dans ses rêves d’adolescent. Il tombe amoureux de Marine mais se rend compte qu'il n'est pas si amoureux que ça. Le problème de Vincent est qu’il est gentil. Trop gentil et qu’il n’ose pas la quitter. Vincent, Marine, Raphaël, Juliette… Des amis, des amants, des couples, des jeunes futurs adultes…

Vincent et ses amis sont des jeunes trentenaires insouciants partagés entre  l’envie et l'appréhension de devenir vraiment adulte. Car qui dit adulte dit responsabilités, amour sérieux, engagement.  Une rencontre hasardeuse au zoo et Vincent tombe amoureux de Marine. Mais quand Raphaël son meilleur ami et associé lui présente  sa copine Juliette, Vincent est sous le charme. Entre aventures, mésaventures sentimentales et le grand amour,  Vincent, Raphaël, Juliette, Claire , Paul et les autres vont grandir, se trouver et/ou trouver l'âme sœur.  
La quatrième de couverture indique « entre Friends et Coup de foudre à Notting Hill ». Et voilà le hic pour moi avec une sensation de déjà lu et déjà vu sur la trame de fond. L'originalité est absente et c'est dommage parce j'ai aimé l'écriture de Virginie Carton ! Une écriture sans fioritures qui établit une musicalité, un rythme et qui colle aux émotions (et donc une auteure que je vais suivre).

Des personnages attachants, des références musicales, des situations qui amènent le sourire aux lèvres, voilà un roman léger ( mais vite oublié) à glisser à l'occasion dans son sac de plage...

Le billet de Nadael




23 commentaires:

cathulu a dit…

Je l'avais noté, chic, ma LAL s'allège!:) Merci !

Clara a dit…

@ Cathulu :tsttt !!!!

Gwenaelle a dit…

C'est vrai que tout cela a un petit air de déjà vu... Et comme Friends et moi, ça fait deux, eh bien je vais me dispenser de cette histoire...

Asphodèle a dit…

Pareil que Gwé, les trentenaires "adulescents" (qui doivent avoir quarante ans maintenant), j'en ai soupé !!! Et Friends ne m'a jamais rendue hystérique... :) Je passe sans noter, youpie !

Anne a dit…

La couverture est en elle-même une jolie bulle légère... Espérons que les promesses de ce premier roman ne décevront pas pour le suivant !

Irrégulière a dit…

Moi je suis bon public pour ce genre d'histoires...

Nadael a dit…

Oui beaucoup de légèreté dans ce roman, bah ça fait du bien de temps en temps!

Mango a dit…

Pa trop attirée malgré Fiends que je continue à regarder pour la je ne sais combientième fois.(ça repasse encore!)

Anonyme a dit…

Écriture sobre, quelques sourires,
Une absence pour un archi "la maison bleue" de MLF
Un roman de plage....

Anonyme a dit…

et bien moi, j'ai beaucoup aimé! Pas si léger, une belle réflexion générationnelle, mélancolique même parfois. belle écriture. Friends et Notting hill sur la 4e de couv mais plutôt des clins d'oeil fondu dans le récit.Les personnages ont plutôt 40 ans. et puis l'idée des chansons cachées dans l'histoire, vraiment sympa. Ce roman m'a vraiment changé les idées et m'a fait rire (le revival Jean-Pierre François!!) Pour ma part, j'adhère et je conseille. pareil que Nadael, je vais suivre cet auteur.

Anonyme a dit…

Roman sympa facile à lire idéal pour un moment de détente
Étude socio il ne faut pas exagérer mais le malaise de l'adulescence bien cerné

Vanille a dit…

Je ne sais pas qui a rédigé la quatrieme de couv mais je trouve la comparaison avec Friends idiote. Ce roman vaut beaucoup mieux que ça. Le ton est léger mais le fond pas tant que ça. On y retrouve tout à fait la génération X avec sa peur de l'engagement. Et c'est très drôle. En tout cas, j'ai adoré... Une critique qui résume très bien ce que j'en pense : http://www.francetv.fr/culturebox/virginie-carton-attention-nouveau-talent-93227

Vanille a dit…

Je ne sais pas qui a rédigé la quatrieme de couv mais je trouve la comparaison avec Friends idiote. Ce roman vaut beaucoup mieux que ça. Le ton est léger mais le fond pas tant que ça. On y retrouve tout à fait la génération X avec sa peur de l'engagement. Et c'est très drôle. En tout cas, j'ai adoré... Une critique qui résume très bien ce que j'en pense : http://www.francetv.fr/culturebox/virginie-carton-attention-nouveau-talent-93227

philippine a dit…

J'avais déjà lu la critique de Nadael sur Babelio sur ce livre J'aurais bien aimé avoir celle de Cathulu! les avis sont partagés, mais il me tente bien quand même ce bouquin pour cet été

Anonyme a dit…

Une journaliste écrit un livre et certains s'extasient, n'exagérons pas. Je ne suis pas d'accord avec Vanille et d'autres avis.
Réflexion présente mais sans plus. Roman léger, agréable. Comme Clara, j'ai aimé l'écriture, je vais suivre V. Carton.

Vanille a dit…

@anonyme. On s'en fiche un peu qu'elle soit journaliste ou pas, non ? On dirait que ça vous gêne... Pour moi, ce n'est ni une qualité, ni un défaut, juste un état. Le livre m'a beaucoup plu, m'a interrogée, je me suis beaucoup amusée, ça me comble largement, je ne boude pas mon plaisir.

virginie Carton a dit…

Merci de vous être intéressée à mon livre.

Marina a dit…

Virginie si vs lisez ces commentaires
Pourquoi ne pas avoir fait référence également à Maxime le Forestier "San Francisco" ?
Je vous suivais sur votre blog et vous aviez fait une très jolie interview qui a disparu.

Virginie Carton a dit…

Bonsoir Marina,

J'aurais pu, c'est vrai, faire un clin d'oeil à Maxime...
Peut-être dans un prochain livre. Qui sait?
amitiés, Virginie

https://www.facebook.com/VirginieCartonecrivain?ref=tn_tnmn

Anonyme a dit…

Vanille, j'ai lu la chronique que vous citiez et c'était un point mis en avant. Quand d'autres auteurs sortent un premier roman , mention n'est pas faite de leur statut comme vous le dites.
ce livre parle de la peur de l'engagement, je suis d'accord. Mais, comme il est dit dans un commentaire: "
Écriture sobre, quelques sourires,
Un roman de plage...."

Espérons que l'auteur prenne compte toutes les remarques pour son second roman car Clara, Nadael, vous, un anonyme ont souligné l'écriture.

Bertrand.

virginie carton a dit…

Cher Bertrand (et les autres)
A vrai dire, quand j'ai écrit ce roman, je n'ai pas vraiment cherché à écrire un livre "entre Friends et Coup de Foudre à Notting Hill". J'ai surtout voulu écrire l'histoire de ces infimes détails, parfois ridicules, dérisoires, qui font qu'une histoire bascule. Je n'ai pas écrit la quatrième de couverture et pour tout vous dire, je regrette un peu cette référence qui "catalogue" un peu mon roman. Mais tant mieux si vous avez tous aimé l'écriture... c'est encourageant. Bise à tous.
V. Carton

Anonyme a dit…

Virginie Carton : si tout le monde n'a pas eu le même enthousiasme pour l'histoire, votre écriture a plu ce qui est plus qu'un encouragement.Les quatrièmes de couverture causent quelquefois des dommages et nuisent à l’intérêt du livre.

Clara : pardon de squatter ainsi votre blog.
Bertrand

Anonyme a dit…

Moyen, moyen, ça tombe des mains assez vite quand même les cops'. Et plusieurs fois. Personnellement, j'attends autre chose, surtout d'un premier roman, que des clichés et des histoires qui sentent le réchauffé...... Je fais ma snob, je sais. Mais, vite, quand même, moins dérisoire, la rentrée littéraire !! Xelle

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...