lundi 25 juin 2012

Nicole Krauss- L'histoire de l'amour

 Éditeur : Gallimard - Date de parution : 2008 - 459 pages 

De Nicole Krauss, j’avais lu et aimé La grande maison un  roman à tiroirs imbriquant plusieurs histoires autour d’un seul et unique objet.  Mais, l’alchimie qui se produit entre un live et un lecteur n’a pas opéré cette fois-ci... Pourtant, je me suis accrochée à cette lecture même si je me suis perdue, embrouillée dans les différentes narrations.
Si ce livre a été un coup de cœur pour de nombreux lecteurs, mon ressenti est à l’opposé des avis très élogieux car j'ai passé trop de temps à m’interroger.

L’histoire de l’amour est un livre qui unie sans le savoir plusieurs personnages. A New-York, Léopold Gursky, un vieil homme d’origine polonais vit dans le souvenir de son amour pour Alma et de son fils qu’il n’a pas connu en attendant la mort. Quand il arrive aux  Etats-Unis après la seconde guerre mondiale, Alma y est également mais elle déjà mariée et mère d'un second enfant.  Léopold a suivi  dans l’ombre le parcours de son fils Isaac devenu un célèbre écrivain. Toujours à New-York, Alma, âgée de quatorze ans, peine à  se remette du décès de son père survenu sept ans plus tôt. Sa mère est  déconnectée de la réalité et son jeune frère Bird est obsédé par Dieu.  Alma doit son prénom aux héroïnes du livre l’histoire de l’amour, un livre que son père avait offert à sa mère. Quand un certain Marcus Jacob demande à sa mère  de traduire ce livre, Alma n’y voit pas une simple coïncidence. Enfin, au Chili Zvi Litvinoff un exilé polonais dans les années 1940 écrit un livre. 

Le manque, les souvenirs marquent ce livre mais comme je le disais au  début de ce billet, je me suis sans arrêt perdue dans le dédale des narrations. Il m’a fallu souvent revenir plusieurs pages en arrière ( ou à y insérer des marque-pages) pour tenter de suivre toutes ces histoires.
Quand des lecteurs éprouvaient  du bonheur, j’étais trop préoccupée à ne pas couler pour pouvoir ressentir des émotions. Une lecture sans aucun plaisir et de la frustration… 

De nombreux avis sur Babelio

17 commentaires:

keisha a dit…

Il fait partie des romans que je veux lire, mais là il repasse derrière...^_^

Manu a dit…

J'avais adoré mais j'ai peur d'acheter La grande maison qui vient de sortir en poche.

Poppilita a dit…

Oh non :( j'avais bcp aime ces narrations croisees dans le temps. Savez vous que Nicole Krauss est la femme de Jonathan Safran Foer ? Je me disais justement que c'etait un couple de grands artistes :)

Michel a dit…

J'ai adoré ce livre, un peu complexe par le style narratif avec ses aller-retours dans le temps, mais passionnant

Mango a dit…

Perplexe mais curieuse. Crainte de réagir comme toi mais intriguée par les nombreux soutiens reçus par ce livre!

Ys a dit…

Tout pareil : ce livre m'a terriblement ennuyée, je ne l'ai pas terminé...

Irrégulière a dit…

Il est dans ma liste d'envies (à cause du titre évidemment), mais du coup, tu me refroidis...

sylire a dit…

J'en garde un bon souvenir mais je me souviens qu'effectivement la narration n'était pas simple à suivre !

Nanou a dit…

Très belle histoire mais un peu ardue. J'ai dû le relire plusieurs fois pour m'y retrouver !
En revanche, même si j'ai apprécié La grande maison, je n'y a pas trouvé le même élan romanesque.
Chacun ses goûts !

Clara a dit…

@ Keisha : je me suis accrochée mais non, je n'ai pas réussi à savourer ce livre. La frustration est d'autant plus grande que tout lr monde a aimé!

@ Manu : j'ai aimé La grande maison à narrations multiples !

@ Poppilita : ah non, je n'étais pas au courant!

@ Michel : et un de plus : je suis vraiment à contre-courant...

@ Mango : les avis sont tous élogieux, je suis le 0,1% des stats..

@ Ys : merci Ys!!!!! je me sens moins seule!!!!

@ Irrégulière : lis les autres avis mais c'est un livre assez triste dans l'ensemble.

@ Sylire : je me suis trop souvent perdue...

@ Nanou : ma préférence va largement à La grande maison. Heureusement que nous n'avons pas tous les mêmes goûts sinon le monde serait bien fade... :)!

Karine:) a dit…

Ah, dommage... moi j'avais tout bonnement adoré ce roman.

Christine a dit…

Oh dommage car j'ai failli le sortir hier de ma pile pour le lire, je crois qu'il va attendre encore un peu

Philisine Cave a dit…

Merci, merci, merci pour le sacrifice ! bises

gambadou a dit…

pour être heureuse, la semaine va l'être à fond, avec toute l'eau qui est tombée aujourd'hui !!!

Alex Mot-à-Mots a dit…

Tiens, moi j'ai préféré celui-ci.

Theoma a dit…

j'ai de la peine avec l'auteure et je n'accroche pas au mari non plus...

Nadael a dit…

J'ai beaucoup aimé La grande maison aussi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...