lundi 23 avril 2012

Alina Bronsky - Cuisine tatare et descendance


Éditeur : Actes Sud - Date de parution : Mars 2012 - 330 pages de plaisir !

Rosa est une femme qui mène son petit monde à la baguette. Entendez par là qu’elle règne sur son mari et sa fille. Quand cette dernière met au monde la petite Aminat, Rosa veut s’occuper de son éducation. Comme elle le veut. Et gare à ceux ou celles qui se mettent en travers son chemin.

Une histoire de femmes sur trois générations qui commence en URSS et se termine en Allemagne, une écriture dynamique et voilà un livre que je n’ai pas lâché ! Rosa est une femme de caractère, autoritaire et qui aime décider de tout. Petits inconvénients, elle n’admet pas avoir tort ou ne mesure pas toujours les conséquences de ses actes. Rosa dirige la vie de sa fille et celle de sa petite-fille Aminat. A sa manière avec beaucoup de fermeté. Même si elle est d’une méchanceté terrible envers sa fille et un brin égocentrique, au lieu d’apparaître antipathique, on ne peut s’empêcher d’éprouver pour elle de la sympathie.  Entre sourires, rires et émotions, on s'en donne à cœur joie !


Une fresque de portraits de femmes réjouissante à souhait ! Un vrai régal de lecture!
  
En Allemagne, beaucoup de femmes ne prenait pas soin de leur apparence et, pour moi, c'était un jeu d'enfant que de les éclipser. On aurait pu prendre n'importe quelle femme par hasard dans la rue - j'étais mieux habillée qu'elle, mieux maquillée et j'avais des formes plus alléchantes et mieux mises en valeur que la plupart des jeunes autochtones.


Les billets de Cathulu ( merci !), Cuné




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...