jeudi 4 août 2011

Tracy Chevalier - Prodigieuses créatures

Éditeur : Gallimard - Date de parution : Juin 2011 - 419 pages

Début du XIXème siècle, les trois sœurs Philpot quittent Londres et aménagent à Lyme Regis dans le Dorset. Habituées à un certain confort, leur vie change dans cette petite ville battue par les vents au bord des falaises. Elizabeth l’aînée se prend de passion pour des fossiles de coquillages trouvés sur la plage. Elle rencontre Mary  Anning, une enfant sans aucune instruction mais qui possède de nombreuses connaissances pratiques sur le sujet. Ces fossiles seront le début d’une amitié entre ces deux femmes et d'une révolution dans l’histoire scientifique.
Mary Anning a réellement existé et fut une pionnière en  paléontologie.  Grâce à la découverte de ses fossiles, la communauté scientifique a admis l’extinction de certaines espèces animales. Tracy Chevalier a romancé la vie de cette jeune fille issue d’un milieu très modeste. Mais revenons à ce début du XIXème siècle, Elizabeth Philpot et ses sœurs ont quitté Londres après le mariage de leur frère. Elizabeth est l’aînée et elle sait pertinemment qu’elle terminera vieille fille (même si elle n’a que trente ans). Elle et ses sœurs ont une pension annuelle insuffisante pour mener la grande vie ou pour intéresser des potentiels époux. Toutefois, Elizabeth espère que Margareth, la cadette, trouvera un mari. De sa rencontre avec Mary Anning , une amitié basée sur une passion commune voit le jour.  Elles passent de nombreuses heures par tout temps à chercher des fossiles.  Si Elizabeth est cultivée , Mary ne possède aucune instruction. Elizabeth peut se montrer acerbe, aigrie. Sa sondition de femme, les convenances à respecter l'étouffent. Mary lui insuffle un vent de liberté et une soif d’apprendre. Au début, j'ai trouvé Mary un peu trop gentille, trop effacée. Son père décédé, elle doit aider sa mère à faire face à la misère qui les guette.   Au fil des années, elle gagnera en confiance et n'aura pas peur de défendre ses opinions face à une communauté scientifique masculine peu ouverte.  Même si l'amour pour un même homme rongera leur amitié,  Elizabeth soutiendra Mary lorsque cette dernière devra prouver la véracité de ses découvertes.
Alors oui, j’ai aimé ce roman !  J’ai aimé passer du temps en compagnie de ces deux femmes sur les plages de Lyme Regis à la recherche de fossiles. Deux femmes de condition différente qui œuvreront  ensemble pour un même but. Après cette lecture et la jeune fille à la perle, je suis vraiment enchantée par cette auteure !
 Il y aura toujours d'autres spécimens à découvrir et à étudier, car, comme les êtres humains, chaque fossile est unique.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...