lundi 22 novembre 2010

Sylvain Tesson - Une vie à coucher dehors

Éditeur : Folio- Date de parution : 14/10/2010 - 206 pages

15 nouvelles dépaysantes ! Sibérie, glens écossais, Mer d’Egée, Géorgie, Pays de Galles  ou la pointe Finistère (un peu moins dépaysant, je vous l’accorde), voilà les lieux où se jouent ces scènes de vie. On passe de la mer aux montagnes, on se promène également dans l’Histoire.
Avant de lire ce recueil, j’ai juste envie de vous dire : prenez votre sac de couchage et en route !  
Des nouvelles au goût de voyage, étonnantes  non par la chute mais par le contenu. Des textes où la nature est présente. Si bien décrite qu’on s’y croirait ! On entend le vent souffler, on imagine la mer démontée, les naufrages, les grandes plaines…. Et pour compléter (ou gâcher) le tableau, l’Homme. L’Homme souvent vaniteux, fat ou qui se croit  supérieur. Il arrive qu’il fasse repentance comme dans Les porcs ou alors que la Nature donne la leçon.  La première nouvelle L’asphalte donne le ton de ce recueil.  J’ai enchaîné ces textes avec plaisir et avidité ! Car l’écriture est belle, elle possède  un  style qui fait penser aux récits d’aventure. Et puis, il y a ces phrases relevées ou qui en disent tant : « l‘enfer, ce n’est pas les autres, c’est quand ils vivent trop près ». Une mention spéciale pour La statuette et  Le bug qui plairont, j’en suis certaine,  à tous les hommes qui ont tendance à sous estimer les femmes…
Du bonheur à consommer sans modération ! S’en priver serait un péché…
Un grand merci à Livraddict et à Folio pour ce partenariat !
L’odeur du goudron brûlant macéré dans les seaux de bois le galvanisait. Le fumet du progrès avait un goût de chair brûlée.
En Russie, la société mettait quarante ans à passer l’éponge sur vos crimes. C’était long, mais ensuite, c’était plus rentable que l’absolution des péchés sous les bulbes orthodoxes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...