vendredi 12 novembre 2010

Philippe Claudel - L'enquête

Éditeur : Stock - Date de parution : 15/09/2010 - 278 pages

L’enquêteur est chargé d’élucider une vague de suicides dans une entreprise. Arrivé dans cette ville, il trouve avec peine un l’hôtel qui affiche quatre étoiles. Dans cet  établissement, tout semble étrange. On lui refuse un petit-déjeuner, il doit respecter une liste de consignes assez invraisemblable.  Le Guide le prend en charge dans l’Entreprise où personne ne semble être au  courant des suicides.  L’inquiétude et les questions surgissent, l’enquêteur  comprend que rien n’est normal…
Je peux me mordre les doigts …Je savais que ce livre était différent des autres livres de cet auteur. Et pourtant,  je me suis entêtée avec le risque de ne pas aimer.
Dans ce roman, tout est impersonnel. Les gens sont nommés par leurs fonctions, la ville semble être un endroit étrange à l’image de l’hôtel. Une ville sans enfants qui jouent dans un parc et  sans passants.  Mais, elle  accueille une masse de touristes et  plus tard des réfugiés. Dès le début, je me suis sentie mal à l’aise. L’atmosphère que  dégage ce livre est lourde, oppressante. Je me suis demandée à quelle  époque se déroule l’action : un présent modifié ou un avenir proche. Car l’Enquêteur semble être tombé dans un piège ou être la marionnette de quelqu’un. Au fil des pages, lui-même doute et veut mettre fin à cette mission. Il n'arrive pas s'entretenir  avec des employés, l'entreprise ressemble à un liau fantôme sous surveillance. Fatigué, affamé, il est usé… Il ne comprend pas  (et moi non plus).  J'ai terminé cette lecture  avec un sentiment de mal être. L’écriture est rendue froide comme  pour coller au plus près à ce livre.  
Il s’agit d’un rendez-vous raté et je le regrette…
Mais, Philippe Claudel reste un de mes auteurs chouchous...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...